Premier post make up : brun, prune et bronze

          Pour la première fois, je vous propose un petit make up, parce que mes premières amours avant les cosmétiques, c’était le maquillage ! Il faudra faire avec la tête de zombie du réveil par contre, c’est comme ça, c’est 100% naturel !

          J’ai eu envie d’utiliser une palette que j’ai acheté il y a pfffiou deux ans ? avec des fards très sympa, mais au final que je n’avais pas trop utilisé (un grand oui aux achats compulsifs !) Bon allez, je vous laisse avec ma sale tronche avant ;p (bon, la tronche après c’est un peu mieux !)

(oui, je souris pas, m’en fooous <3)

          Première étape : sortir le matos. Oui, y en a. C’est là qu’on sent que c’est les grands travaux, et que la lutte va être longue. Oh ooooui, la lutte sera longue !!

Pour les couleurs :

  • Balloon est un taupe irisé avec des reflets argents prononcés mais pas trop.
  • Pink Raspberry est un beau prune foncé légèrement irisé, avec un fini satiné.
  • Lovey Dovey est un fard brun foncé mais bourré de micropaillettes dorées, avec un fini irisé (les paillettes savent rester discrètes)
  • Candy Rose est un fard irisé rose bonbon avec des reflets pêche et des paillettes dorées.
  • Moonstar est un fard pailleté gris argent, presque blanc, méga lumineux.
  • Vanilla est un fard mat, de couleur beige clair, quasiment de la couleur de ma peau.

(j’ai oublié de photographier Pink Raspberry à part, il est sur la première photo)

          D’abord, je commence par appliquer en premier la base Shadow Insurance sur toute la paupières, quasiment jusqu’au sourcil. Elle permettra de fixer le maquillage.

          Je pose Balloon (ou un fard équivalent, faites avec ce que vous avez !) sur l’ensemble de la paupière mobile, en dépassant du pli de la paupière (il faut que ça se voit quand on regarde droit devant dans le miroir) et avec un pinceau fin, j’en met aussi sous le ras des cils inférieurs.

          Avec Pink Raspberry, je dessine un « V » qui part du tiers externe de l’oeil et remonte pour se placer juste dans le creux de la paupière. Avec un pinceau bien fluffy, j’estompe le haut qu’il n’y ai pas de démarcation, et avec un pinceau fin, j’en mets un peu au tiers externe du ras de cils inférieur.

           Je marque un peu plus le creux de la paupière avec Lovey Dovey, ça doit se démarquer quand on regarde bien devant soi, mais pas faire un grooos placard. Pareil que le fard prune, j’en mets une pointe au coin externe en dessous.

          Je termine avec un peu de Vanilla sous l’arcade sourcilière pour éclairer et fondre les précédents fards (que ça soit fondu, et pas une ligne toute moche), un peu de Candy Rose sur le centre de la paupière mobile (au niveau du bombé de l’oeil) et un peu de Moonstar au coin interne pour éclairer le regard.

          Je finis avec un trait d’eyeliner bronze, un trait de crayon bronze lui aussi, mais dans la muqueuse (non, ce n’est pas barbare !) et bien sûr 25 couches de mascara noir (je plaisante : j’en ai posé que 2 ;p)

          Et voilà le résultat final !

Teint

Catrice base Prime and Fine Smoothing Refiner
Catrice fond de teint fluide Photo Finish 18h Liquid Foundation 010 Sand Beige
Avène stick correcteur corail
Catrice correcteur Allround Concealer
Yves Saint Laurent Touche Eclat n°1.5
Catrice poudre compacte Skin Finish 010 Transparent (discontinué)
Guerlain Terra Inca poudre sublimatrice (discontinué)
Guerlain Terracotta poudre bronzante n°00
Catrice blush Defining Blush 040 Think Pink

Yeux

Too Faced base Shadow Insurance Anti-crease Eye Shadow Primer
Frontcover The Baked Powder Collection fards Balloon et Moonstar (discontinué)
Too Faced Shadow BonBons fards Lovey Dovey, Vanilla et Candy Rose
Pupa fard Dual Purpose Luminys 02 Pink Raspberry
Kiko khôl kajal noir
Make Up For Ever crayon Aqua Eyes Bronze Green 5L
Catrice gel Eye Liner 040 Sherlock & Khaki Holmes (discontinué)
Too Faced mascara LashGasm noir
Catrice set Eyebrow 010
Catrice mascara Lash and Brow Designer transparent

Lèvres

Essence gloss XXL Shine 07 Big Night Out

Inspiration make up sur YouTube

          Aujourd’hui je vais vous parler de ces YouTubeuses qui m’ont (re)donné envie de m’occuper de moi, de me maquiller , d’utiliser des produits que je ne connaissais pas ou encore apprendre à tricher sur mes petits défauts !

          J’ai la chance d’avoir eu une mère fan de produits de beauté et de maquillage, et qui ne supportait pas de ne pas être maquillée (même avec 40°C et la grippe, j’ai toujours admiré ça !) et j’ai toujours pu jouer avec son make up. Mais c’est clairement avec YouTube que j’ai appris et développé mes bases. Voici donc mes chaînes YouTube préférées !

N°8 : Promise Phan

          Cette fille me bluffe à chaque fois ! Soyons honnêtes, je n’ai reproduit aucun de ces maquillages, mais il faut reconnaître qu’elle a un talent fou pour se transformer. C’est celle qui m’a le moins appris, mais elle m’émerveille toujours autant !

Le + : elle est méconnaissable une fois grimée !
Le – : les maquillages ne sont pas réellement faits pour être reproduits

N°7 : KlairedelysArt

          Une YouTubeuse toute mimi, avec des maquillages simples et frais, comme des maquillages très extravagants –  sa série sur les 7 péchés capitaux est par exemple très réussie !

Le + : ses maquillages originaux qui changent
Le – : j’aimerais plus de maquillages pour tous les jours, mais ça c’est parce que c’est ce que j’aime le plus regarder

N°6 : LetzMakeup

          Déjà je suis trop fan de son petit accent ❤ Ensuite, elle a de superbes maquillages yeux (qu’elle a magnifiques) mais aussi de géniaux make ups FX : sorcière, clown zombie…

Le + : ses maquillages yeux sont absolument subimes
Le – : je ne sais pas vraiment… J’aime ce qu’elle fait !

N°5 : Pixiwoo

          Les soeurs Pixiwoo forment un duo très équilibré, car elles font des maquillages complémentaires : Nic est plutôt maquillage aux tons naturels et smoky, Sam est plutôt maquillage pin up et extravagants.

Les + : j’adore leurs smoky eyes et leurs tutos pin up
Les – : Le manque de description, ou la description approximative des produits dans l’à propos de chaque vidéo

N°4 : Michelle Phan

          Des maquillages simples et naturels aux plus élaborés, des vidéos de DIY beauté… Avec de belles présentations et une pointe d’humour, c’est une des premières artistes que j’ai découvert sur la Toile.

Le + : les DIY de recettes beauté et ses maquillages faciles à suivre
Le – : rien à signaler

N°3 : MakeupGeek

          Une make up artist que j’aime beaucoup, avec des reviews intéressantes, des maquillages yeux superbes et toujours bien expliqués. Avec en plus une personne qui a la joie de vivre et des vidéos hyper plaisantes à regarder.

Le + : les tutorials yeux hyper réussis
Le – : rien à signaler

N°2 : Julia Graf (MissChievious)

          De très beaux maquillages des yeux, des reviews intéressantes, des maquillages d’Halloween beaux et faciles. Sur un plan plus personnel, c’est une personne très inspirante sur son parcours contre le surpoids.

Le + : de beaux maquillages yeux et de chouettes maquillages d’Halloween
Le – : rien à signaler

N°1 : Lisa Eldridge

          Ma préférée, mon idole, celle qui m’inspire le plus, qui est à mon sens la plus impressionnante (c’est aussi une make up artist de renommée qui travaille pour des défilés, des magazines…) Des vidéos bourrées de conseils, très bien expliquées, des maquillages superbes, facilement réalisables, et sa voix, sa voix…! Lisa je t’aime ❤

Le + : tout ! les conseils, les maqillages, les tutos…
Le – : rien ! Cette femme est parfaite !

          J’espère vous avoir fait découvrir certaines de ces artistes, et n’hésitez pas à me faire découvrir les make up artists que vous aimez, diversité est signe de richesse !

Epilation et maquillage pour des sourcils au poil

          J’assume ce jeu de mot débile et vais vous parler aujourd’hui de ma routine pour avoir des sourcils au top. Car autant je peux être cool sur beaucoup de choses, autant je déteste avoir des sourcils en friche ! (ce fut un calvaire de les laisser ainsi en attendant de pouvoir faire les photos ;p)

          Je suis complexée par beaucoup de choses chez moi, mais je reconnais avoir la chance d’avoir de jolis sourcils : leur ligne a quasiment peu été touchée depuis l’âge de 14 ans où j’ai commencé ma première épilation (si certaines se souviennent de ce magazine, merci à Miss Starclub, un de leur article a motivé ma mère à me laisser faire !)

          Pour épiler et mettre en beauté vos sourcils, ce que je crois est important (je ne supporte pas de ne pas les avoir maquillés, je me sens nue sinon) vous aurez besoin :

Etape 1 : les bases

          Il y a quelques règles à savoir avant de débuter avec ses sourcils. Premièrement, on n’épile que l’intérieur de sa ligne (ce qui est sur la paupière) et jamais l’extérieur de la ligne (sur le front) Il peut y avoir des exceptions bien sûr, en cas de sourcils à la Emmanuel Chain, mais dans l’ensemble mieux vaut éviter si l’on veut garder une ligne naturelle. Si vous avez comme moi un ou deux poils sur les tempes, on peut bien sûr les épiler, mais on évitera de trop toucher à sa ligne principale.

          Deuxièmement, on se regarde bien dans le miroir avant de commencer pour déterminer les points phares du sourcil, comme indiqué sur mon magnifique montage photoshop :

          On utilise un pinceau, un crayon ou une règle pour trouver ses propres lignes. Comme on peut le voir, mon arche n’est pas tout à fait alignée, mais ce n’est pas bien grave : si votre ligne est comme la mienne plutôt marquée, il vaut mieux la suivre, si elle l’est moins, on se servira de ce guide pour savoir qu’il ne faut pas épiler ni trop ni trop haut (puisqu’après le sourcil redescend)

          Troisièmement, que je ne fais pas parce que je n’ai pas besoin de retoucher ma ligne, ce n’est que de l’entretien, mais pour les noobs cela peut être utile : un crayon blanc peut vous servir à masquer les poils que vous souhaitez faire disparaître, ce qui vous permettra AVANT  d’épiler de voir si la ligne que vous allez faire vous conviendra. Si ça ne va pas : on démaquille et on recommence ! (moins risqué que de s’y lancer à l’arrache)

Etape 2 : l’épilation

          A ce stade, le but est de défricher les poils qui n’ont rien à foutre là et qui gâchent nos yeux de biche (allez, faut bien se lancer des fleurs un peu, ça fait du bien au moral) Suivez vos indications au crayon si vous l’avez utilisé, et n’épilez que les poils qui sortent de la ligne du sourcil. Il vaut mieux commencer en épilant peu, quitte à recommencer, que d’épiler trop d’un coup.

          Tout de suite, on voit plus clair !

          Vous pouvez choisir d’en rester là, ou tenter d’aller plus loin si vous vous sentez. De toute façon, à moins d’avoir beaucoup trop épilé vos sourcils par le passé, et auquel cas ils peuvent ne plus pousser, vous ne risquez pas grand chose et pour ma part je trouve que ça allège et agrandit le regard.

          On commence donc par brosser les sourcils vers le haut, et avec le petit ciseau on vient couper ce qui dépasse de la ligne. On y va doucement hein, on ne vous demande pas de vous la jouer Edward aux mains d’argents, mais juste de couper par ci, par là, ce qui dépasse.

          Une fois que c’est fait, on brosse cette fois les sourcils vers le bas et on recommence l’opération, toujours délicatement ! Je n’hésite pas à le faire en 6 ou 7 fois, pour être sûre de ne pas me louper : je coupe deux poils, je brosse, je re-coupe 2 poils, et ainsi de suite.

          Tadaaaa !!!! Vous pouvez maintenant observer votre nouveau regard, parce que oui, je n’ai pas peur des mots, s’épiler les sourcils, ça change tout !!

Etape 3 : le maquillage

          Pour certaines, il sera superflu, surtout si vous ne vous maquillez jamais. Si je ne suis pas maquillée, je ne m’en soucie pas : ils vont bien avec mon visage nu. Par contre, si vous vous maquillez, un sourcil dessiné CHANGE TOUT. Oui, tout. Il définit le visage, harmonise les traits, bref, c’est un peu selon moi incontournable, même si on se contente de crème teintée, d’un peu de blush et de mascara (bon, et d’anticernes, surtout si comme moi vous êtes toujours en train d’écrire vos articles à 1h du matin…)

          Comme annoté sur ma superbe photo pleine de cernes (ah ah), on commence par mettre la couleur la plus claire, sur l’ensemble du sourcil. On ne commence pas par contre par la tête du sourcil, qui est toujours plus claire : on fait donc le milieu, puis la queue du sourcil, et on finit par la tête avec ce qui reste sur le pinceau. Cela permet d’avoir un sourcil naturel. On finit avec un peu de couleur foncée qu’on applique sur le dernier tiers, de l’arche à la fin du sourcil, pour lui donner un peu plus de « corps ».

          C’est aussi là que vous allez tricher et étendre votre ligne de sourcil si elle est trop courte : commencer d’abord avec la couleur claire pour ne pas vous louper, et donnez un peu de volume avec la couleur plus foncée sans trop charger pour que cela reste naturel (sauf si vous vous la jouez Let me be a Drag Queen, auquel cas foncez !) Il suffit ensuite de finir avec un peu de mascara transparent pour discipliner tout ça.

          Et voilà le résultat !          Vous n’êtes bien sûres pas obligées de suivre chaque étape, libre à vous de faire en fonction de vos habitudes, votre dextérité et votre maquillage (ou son absence) Mais un sourcil redéfini et maquillé est toujours votre meilleure option pour agrandir le regard et donner 10 ans de moins ! (bon et si vous avez des cernes : 5 ans seulement. Désolée, les miracles n’existent pas !)

L’huile capillaire Argan & Cèdre de Puressentiel

          Mes cheveux bouclés me demandent beaucoup de soins, d’investissements, d’argent parfois aussi, mais après avoir eu 2 cm sur le crâne il y a trèèèès longtemps, je suis prête à tout pour prendre soin d’eux ! Au programme de presque tous mes shampoings : le bain d’huile avant shampoing.

          Depuis quelques semaines je teste donc le soin à l’argan et cèdre de l’atlas de chez Puressentiel, qu’on m’a offert à la pharmacie (il y a de chouettes avantages à y travailler… parfois !)

          On retrouve des huiles essentielles de Cèdre de l’Atlas, de Niaouli, de Romarin, de Citron, d’Orange, de Lavande et de thym, dans une base aux huiles végétales d’Argan et de Sésame, sources de revitalisation et de protection de la fibre capillaire. C’est donc un soin parfait pour les cheveux fatigués, abimés, mous, cassants, gras, ternes ou dévitalisés. Puressentiel promet une huile capillaire nourrissante, idéale pour aider à lutter contre la chute du cheveu et stimuler sa vigueur.

          Je ne perds pas beaucoup mes cheveux, je ne saurais donc être bien objective sur le sujet. Par contre, niveau vitalité des cheveux, c’est un très grand oui ! J’utilise le soin AVANT mes shampoings, en bain d’huile (d’où la quantité astronomique que j’utilise avec ma tignasse de métalleuse) que je laisse poser au minimum 4h, et si possible jusque 24h.

          Après la première utilisation, où je l’ai laissé posé 24h justement, mes cheveux étaient doux, doux, doux, sans frisottis aucun, un bonheur de cheveux, ils étaient absolument superbes. Faut dire, mes mèches décolorées avaient pas mal abimé la masse, et ce soin a été une cure de jouvence. Les résultats étaient moins bluffants par la suite – moins d’heures de pose également – mais toujours des cheveux en merveilleux état et très bien hydratés.

           Comme on le voit sur la photo, j’ai bien attaqué le flacon ! Mais en réalité c’est un peu un des inconvénients du produit : avec la masse et la longueur de mes cheveux, j’ai fait à peine 5 utilisations au total avec un flacon de 100 ml, heureusement je ne fais qu’une utilisation par semaine.

Ma note : 8/10

Les + :

  • des cheveux parfaitement hydratés
  • moins de pellicules et de démangeaisons
  • des cheveux doux, doux, doux !
  • l’odeur me plait (attention, peut déplaire à d’autres)

Les – :

  • la contenance du flacon
  • le bouchon pas toujours très pratique

Prix : environ 13€

          Même si je l’ai eu en cadeau, je vais racheter ce soin, parce que mes cheveux ont adoré. Je crois que décidément, les huiles essentielles et moi, on est vraiment faite pour être copines !

Mon chouchou Lush : le masque Sirène

          En ce moment, ma passion pour les produits japonais s’est un peu calmée – trop de choses à essayer peut-être ! – et ma passion pour les produits naturels refait surface. Au programme de mes soirées en ce moment : le merveilleux masque Sirène de Lush

          Lush, c’est un peu mon gros coup de coeur, et ce masque m’a absolument conquise : fun, frais et efficace, ce masque a tout bon avec moi !

(Ce masque est Godzilla approved !)

          Que contient ce masque ? Des minéraux, des algues, du kaolin, du miel, des huiles essentielles, des amandes moulues, des pétales de roses fraîches… J’ai la peau mixte, voire grasse sur la zone T, et des joues sèches avec des rougeurs.

          Ca c’est un truc bien relou d’ailleurs, appliquer son blush à côté de ces rougeurs, c’est biiiiiiien chiant. Et c’est que le miracle Sirène apparaît. Je dis miracle parce que je le pense, en 3 semaines, mon visage a totalement changé et les rougeurs… pffiiou ! atomisées !

          Le masque se garde au frais, aussi la texture est ferme mais crêmeuse. Bon par contre c’est froooooooid (j’aime assez l’effet mais p***** c’est froid quand même !) A l’application, on sent bien les amandes moulues qui donnent du grain à ce masque, mais n’irritent pas. On se retrouve aussi le visage plein de bouts d’algues sur tout le visage, ce qui est à la fois très amusant (en tout cas moi ça m’éclate) mais aussi très énervant quand un bout d’algue a décidé de vous chatouiller le bout du nez (oui, oui, c’est du vécu)

          Le masque sèche un peu durant l’application, aussi je l’humecte régulièrement à l’eau thermale, sinon on galère au nettoyage. Celui-ci reste d’ailleurs un peu laborieux, mais du coup le fait de l’émulsionner à l’eau permet de faire un gommage avec les amandes, qui gratouillent en douceur, et vous font un teint irréprochable au rinçage.

          Le plus bluffant, c’est le teint parfait après l’application : il est net, lumineux, frais. J’applique le masque 3 fois par semaine, et j’ai constaté une amélioration sur mes boutons : j’en ai beaucoup moins et j’ai moins d’imperfections, en plus d’une peau toute douce. La cerise sur le gâteau ? mes rougeurs sur les joues ont quasiment disparu, chose que je pensais impossible ! Tout est bon dans ce masque, je vous le dit ❤

          Ce masque est frais, sans conservateur, du coup il a une date de péremption courte d’un mois. Nécessaire, donc je ne le considère pas réellement comme un inconvénient. Avec un pot, j’ai dû réaliser environ 3 applications par semaine pendant 3 semaines, sachant que j’aime me tartiner, ce qui est plutôt correct et fait qu’on ne jette jamais rien du masque au bout de la péremption.

Ma note : 9/10

Les + :

  • l’efficacité sur les rougeurs !
  • un teint net, frais, irréprochable
  • le gommage très doux avec les amandes
  • la quantité parfaite pour un mois
  • les algues qui m’amusent beaucoup

Les – :

  • les algues, parfois chiantes ;p
  • le rinçage un poil laborieux

Prix : 11,45€

          Ce masque est donc vraiment un coup de coeur, efficace, plein d’ingrédients que ma peau adore et qui me fait un teint parfait : j’ai besoin de moins de correcteur qu’avant et les gens autour de moi le constatent également. Princesse ET Sirène, je vais finir par faire exploser mon quota de féminité ;p

Un colis Essie plein de promesses !

          Ma meilleure amie, la talentueuse Follow Mimo, fraîchement revenue de New York (cette ville me manque trop !)  m’a envoyé un super colis avec des merveilles de vernis Essie d’amour que je vous propose de découvrir !

          Je lui avais fait une petite liste, espérant secrètement qu’elle en trouve certains, et ses trouvailles ont dépassé mes espérances ❤

          Il y en avait certains que je voulais comme Mademoiselle ou Tart Deco et il y en a que j’ai découvert comme Sunday Friday. Je remarque clairement en voyant ces vernis et ceux que j’ai déjà que : 1) j’aime les vernis de couleurs neutres (beige, gris, taupe) et 2) j’ai une passion pour les vernis corail !

          Comme j’ai des ongles un peu chiants – cassants, se dédoublent – je lui avais demandé de me choper le Millionails, pour voir ce qu’il a dans le ventre (pour l’instant j’utilise un Sally Hansen que j’aime bien, mais je cherche toujours le soin ultime)

          Pour les couleurs : du rose, du corail, du gris et mon tout premier vernis à paillettes ! (oui, oui, je n’aime généralement pas ça mais celui ci est juste TROP beau)

 De gauche à droite, et de haut en bas :
Mademoiselle / Tart Deco / Sunday Friday
Pink Diamond / Set in Stones / Smokin Hot

          Vous m’excuserez pour la qualité des photos, j’ai un peu rushé pour les faire avec le soleil déclinant ;p

           Je suis plus que ravie de ces petites merveilles, et je n’ai qu’une hâte : avoir fini de repeindre mes meubles de cuisine pour enfin me faire une manucure digne de ce nom ❤ (allez vous faire une belle manucure en manipulant du white spirit !)