Soins à Thermapolis, ou comment bien démarrer 2014 !

          Pour commencer, mes meilleurs vœux à vous toutes (et tous !) pour cette nouvelle année qui débute ! Qu’elle soit à la hauteur de vos rêves, et qu’elle soit riche en belles émotions ♥ Pour ma part, j’ai voulu la débuter en prenant soin de moi, et m’offrant 2h de détente absolue à la station thermale Thermapolis.

          Pour les filles qui habitent dans le coin, vous connaissez sans doute ce centre de balnéothérapie situé à Amnéville. Pour les autres, le site regroupe plusieurs lieux : une station pour les cures thermales, la Villa Pompei avec des soins (massages, etc) et Thermapolis. Plus grand public, il est aussi plus abordable que la Villa Pompei.

© Crédit photo : Thermapolis

S’il y a bien quelque chose que je ne fais pas, c’est :

  1. Décompresser, prendre du temps pour moi, ne pas être en train de faire 25 choses à la fois.
  2. M’occuper de mon corps.

Ce corps que je n’aime pas, et qui pourtant a besoin que je m’occupe de lui, et pas que de mon visage, mais mon corps dans sa globalité. Alors pour une fois, et pour bien démarrer l’année, j’ai voulu prendre 2h pour tenter une première approche pour me réconcilier avec

© Crédit photo : Thermapolis

Comment c’est que ça se passe ?

          Après avoir payé votre entrée, direction les vestiaires. Les cabines ont deux portes, l’une pour entrer en chaussures et l’autre pour sortir pieds ou en claquettes pour accéder au bassin. Modernité oblige, on porte un badge magnétique pour la durée du forfait (2 ou 3h) qui sert aussi à bloquer magnétiquement votre casier. Un peu surprenant au début, mais c’est bien pratique, le bracelet étant en plus adaptable à tous les poignets, pas de mauvaise surprise.

          Une fois en maillot, direction la douche, obligatoire. Savonnage en règle, puis direction les pédiluves et le bassin intérieur. Rivière chauffée (j’ai oublié de regarder, mais dans les 38°C) avec un courant à 5 km/h, formidable de se laisser porter ! L’idéal est de commencer par sortir de la rivière intérieure pour accéder aux bassins extérieurs. Là le contraste entre la chaleur de l’eau et le frais de l’extérieur est une pure merveille ! (ma préférence : y aller quand il neige, c’est un pur bonheur)

          Je partage généralement mon temps en 2 et passe la moitié du temps ici (ou à l’intérieur) avant de passer aux autres activités du centre. Je profite donc des bassins extérieurs pour utiliser les buses de massages : cuisses, dorsaux, fessiers, genous…. et le col de cygne qui propulse l’eau à fort débit sur les épaules (mon préféré !) Le petit inconvénient : les gens monopolisent facilement les jets de massage, et on peut attendre assez longtemps parfois. Souvent je détourne une buse pour un autre usage (par exemple : celle des cuisses sert aussi pour les fessiers)

          Une fois les activités aquatiques finies, direction ma serviette, un petit verre d’eau à la fontaine et je fonce à la partie orientale du lieu pour enchaîner avec le hammam. J’adore ça, mais j’ai du mal à supporter la chaleur humide… Au choix : le hammam simple ou le hammam aux huiles essentielles. Génial pour les bronches, mais mon côté asthmatique ne supporte pas, et j’étouffe ! Du coup, j’essaie de rester simplement le plus longtemps possible dans la partie sans huiles essentielles. Quand j’y arrive, je ne regrette jamais : sentir son corps évacuer les toxines, transpirer, s’adoucir, se libérer de ce qui l’encrasse… est un vrai bonheur.

          Quand je n’en peux plus, direction la douche et… le bain d’eau glacée !! Le plus difficile, c’est de se forcer à rentrer dedans, et ne pas y aller sur le bout des pieds : on n’y rentre jamais dans ce cas-là. Il ne faut pas se poser de questions et y aller franco ! Et ça fait grave du bien (mais bon, faut pas déconner, je ne reste que quelques secondes en entier dedans hein !)

          Direction ensuite la partie indienne de Thermapolis, pour un petit tour au sauna :

© Crédit photo : Thermapolis

          Là, je peux y rester DES HEURES. Sérieux, j’adore le sauna ! Comme c’est sec, je peux y rester sans souci, contrairement au hammam. Un vrai délice, le calme (même quand il y a du monde), la chaleur pas trop agressive, le sec, le contact du bois, j’adore. Le temps y passe toujours trop vite d’ailleurs…

          Une fois fini, comme pour le hammam : douche et bain glacé. Avant d’aller se reposer quelques minutes pour terminer les 2h sur les marbres chauds de la salle égyptienne…

© Crédit photo : Thermapolis

J’emmène quoi avant d’y aller ?

          L’avantage : c’est assez simple de s’y préparer. Vous n’aurez pas besoin de grand chose, mais c’est selon vos envies et vos besoins bien sûr, j’y vais pour ma part au strict minimum :

  • Des vêtements amples ou faciles à enlever et enfiler : vous ne perdrez pas votre temps dans les cabines ainsi.
  • 2 serviettes : ils conseillent une spéciale pour le sauna en plus de votre serviette, je dirais surtout une pour le centre à proprement parler, et une pour s’essuyer si elle est trop mouillée pour le faire correctement pour se rhabiller.
  • Du gel douche. Il y a du savon à chaque douche, mais au cas où vous êtes sensibles par exemple (même s’il est très doux je trouve), prenez le votre.
  • Du shampoing : je ne me lave jamais les cheveux sur place, pour profiter au max (vu que ma routine capillaire est beaucoup trop longue) mais vous pouvez bien sûr le faire (sèche-cheveux et miroirs à disposition)
  • Votre déodorant, pour le rhabillage.
  • Des claquettes pour marcher dans le centre. Je n’en prends pas, c’est généralement bien propre, et je n’aime pas m’encombrer.
  • De quoi attacher les cheveux longs.
  • Du lait corporel / de la crème hydratante pour le corps et le visage si vous souhaitez vraiment le faire en vous rhabillant. J’attends toujours d’être rentrée pour le faire, histoire de ne pas perdre trop de temps.
  • Votre maillot bien sûr !
  • Une bouteille d’eau, et éventuellement un petit encas, car mine de rien, ça creuse !
Je gère comment une fois là bas ?

          Le forfait commence au tourniquet d’entrée. Les phases de déshabillage / rhabillage sont donc comprises dans le forfait : d’où le fait de ne pas s’embêter à arriver en jupe / collants / talons, sauf si vous allez vite pour vous changer. Je dirais que je perds 20 / 25 minutes en cabine, sur 2h, c’est mine de rien pas mal.

          C’est aussi pour cette raison que je ne me lave les cheveux qu »à la maison, tout comme je ne mets pas de lait corporel sur place. J’aime prendre mon temps dans les activités, donc je laisse ces étapes pour la maison. Si vous dépassez votre horaire, il vous en coutera 2,50€ la demi-heure supplémentaire – ce n’est pas la mort, mais c’est dommage, autant prendre 3h dans ce cas.

Combien ça coûte ?
  • 14€ le forfait 2h
  • 18€ le forfait 3h
  • 2,50€ la demi-heure supplémentaire

          J’avoue que j’avais oublié à quel point cela fait du bien de prendre soin de son corps dans sa globalité. J’avais oublié que c’était aussi agréable d’y aller, même seule : ne parler à personne pendant 2h et ne penser qu’à soi, cela fait un bien fou quand les autres sont notre priorité dans notre vie quotidienne. Bonne résolution 2014 : y aller plus souvent pour chouchouter ce corps blessé, et qui sait, peut-être y aller *enfin* avec mon Homme ?!

Publicités