Comment j’ai changé ma vie avec les serviettes hygiéniques lavables

          Oui, derrière ce titre glamour, se cache ma deuxième meilleure découverte de l’année niveau beauté (la première étant la Hada crie) car oui, l’hygiène c’est aussi la beauté, et se sentir bien pendant que les Anglais débarquent, c’est aussi se sentir belle.

          Si je fais cet article, c’est d’abord pour crier mon amour pour cette méthode. Mais c’est aussi pour faire une revue complète (autant que possible) pour d’autres femmes se posant des questions car j’ai eu du mal à trouver plus de deux-trois articles sur le sujet. Bon j’ai peut être mal cherché. Mais les articles n’étaient pas très concis non plus. Na.

          Situons le pourquoi du comment que c’est que j’en suis arrivée là.  J’ai toujours utilisé des serviettes hygiéniques jetables (au début je me rappelle des Ruby, elles étaient énormes, on aurait dit des protections urinaires – de celles que je vends maintenant dans mon métier ah ah) Par la suite, je suis restée fidèle à Always car c’était la seule marque que je tolérais. J’ai bien essayé les tampons, mais je n’ai jamais supporté, et c’est un no way total désormais. Combiné à ca, j’avais souvent des irritations et rougeurs en tout genre, voir des mycoses (glamour bonjour, mais c’est un problème dont souffrent beaucoup de femmes) et ça empirait avec les années.

          J’ai mis un certain temps pour faire le rapprochement avec mes règles et mes serviettes. Soyons honnête, j’ai toujours pensé que le problème venait de moi, pas de mes serviettes. Pourquoi les accuser ? Le problème venait *forcément* de moi. Jusqu’à ce que je cherche un peu sur internet, et m’aperçoive que je n’étais pas seule.

          Dans l’univers des protections intimes « naturelles » s’offraient à moi deux options : la cup, ou coupe menstruelle, et les serviettes hygiéniques lavables. La cup, j’avoue ne pas être très fan. C’est sans doute très bien, mais la mauvaise expérience des tampons a fait que j’ai décliné cette option. J’ai donc opté pour la seconde solution. De toute façon, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise méthode, il n’y a que la méthode qui nous convienne personnellement. Donc on ne se stresse pas !

          Après avoir cherché sur le net, et regardé divers sites « écologiques », je trouvais ça assez cher, et surtout pas très très joli (oui, c’est important, tant qu’à faire !) Et j’ai découvert qu’on en trouvait sur Etsy ! Je vous ai dit que j’aimais Etsy ? J’adore Etsy. Je pourrais passer ma vie sur Etsy ❤ J’ai réussi à placer 5 fois Etsy en moins de deux lignes. Fierté. Bref. J’en ai donc trouvé sur la très jolie boutique Sleeping Doe, et voilà ce que j’ai acheté :

  • deux serviettes 11 inches (27,94 cm), l’une en flanelle, l’autre en coton simple. Absorption forte.
  • une serviette 10 inches (25,40 cm), en coton simple. Absorption forte.

          Premier point, le packaging est trop adorable ! J’ai adoré déballer mon colis, c’était très bien présenté, bien emballé. Avec une petite carte manuscrite, c’est vraiment mimi, et j’adore ce genre de petites attentions.

          Deuxième point : les serviettes roxent du poney. Très bien cousues, de beaux tissus de bonne qualité (le lavage s’est passé impec), les finitions comme le bouton-pression, les coutures ou la petite étiquette sont très bien faites, j’adore l’attention portée aux petits détails. 

Côté taillage et matière

          Je n’ai généralement que trois jours de règles, flux léger à moyen, et avec leur absorption forte, ça a été plus que largement suffisant. Il existe plus absorbant encore, pour les flux plus importants. Niveau texture, j’ai préféré le coton simple à la flanelle, qui fait transpirer un tout petit plus – mais là je chipote. Elles sont en tout cas très très douces. J’aime quand la serviette monte bien devant et derrière, donc j’adore les 11 ». Chez Always, elles se rapprochent des ‘ultra long’, les 10 » des ‘ultra normal’.

Côté confort

          Rien à redire, c’est le jour et la nuit avec les jetables ! Si sur le coup, cela surprend légèrement – c’est un poil plus épais qu’une Alwayson l’oublie très, très, TRÈS vite. Pas de rougeurs, pas d’irritations. Même en transpirant bon train au boulot, à part une légère humidité (ben oui, du coup elle absorbe aussi la transpiration) c’est nickel, aucun souci. Mon flux a été plutôt léger ce mois-ci. Pas de fuite, pas de serviette qui se fait la malle : le bouton-pression fait son office parfaitement, la largeur est top, et à part l’avant qui se relève légèrement quand on baisse son slip, ca ne bouge pas. C’est simple, j’oublie que je les porte !

Côté entretien

          On lave surtout à l’eau froide ! L’eau chaude ferait coaguler le sang et ça serait foutu. J’utilise un savon artisanal détachant, acheté dans le Sud dans une savonnerie, mais n’importe quel savon de Marseille ou lessive liquide fera l’affaire. J’opte pour l’option : je lave le soir direct, je mets à sécher, c’est sec le lendemain soir. Vous avez aussi l’option : pré-laver, laisser tremper dans une bassine d’eau froide, et mettre avec votre machine habituelle (30°C) quand c’est le jour de la lessive. A éviter : l’adoucissant qui peut créer un film sur le tissu et diminuer l’absorption. Vous faites comme vous voulez, moi j’ai préféré laver au fur et à mesure, et franchement en 24h c’est sec (peut être même une nuit, j’avoue ne pas avoir vérifié le matin) donc pas de stress. Ah oui, une fois bien essorée, je place la serviette dans ma serviette de toilette, et je presse pour bien « pomper » l’eau. Histoire d’absorber le maximum d’eau, et qu’elle sèche plus vite.

          Edit : comme on me l’a judicieusement demandé en commentaire, comment faire la journée lorsque l’on doit se changer ? Mon flux ayant été léger ce mois-ci, je n’ai pas eu besoin de changer de serviette entre le matin et le soir après le boulot. Si vous devez le faire, elles se plient très facilement, ne prennent pas de place et peuvent aisément se mettre dans un petit sac plastique, ou une pochette comme celle-ci avec un intérieur imperméable. Et non, ca ne sent pas mauvais ! Le tissu respire, la peau aussi, et donc contrairement aux synthétiques, pas de développement microbien = pas d’odeurs.

Ma note : 9/10

Les + :

  • le confort !!!
  • la disparition des rougeurs et démangeaisons
  • l’investissement à long terme niveau financier
  • le respect de l’environnement
  • les matières très douces
  • l’absorption
  • le taillage parfait (existe en plein de tailles)
  • elles sont trop belles !

Les – :

  • l’investissement de départ niveau financier
  • le lavage et le séchage

Prix : 31€ les 3 serviettes + frais de port

          Pour moi c’est donc une énorme découverte, beaucoup de plaisir et surtout la fin de pas mal de désagréments ! Je revis totalement après des mois de soucis, auxquels je ne voyais pas d’issues. En plus d’être hyper confortables, elles sont trop belles et je me sens beaucoup mieux à cette période – et ça franchement, c’est le pied total ! Et vous, qui est tenté par des méthodes alternatives aux protections jetables ??

Publicités