Bonne année 2017, en avant toute ! 

          Janvier n’est pas fini, et il n’est donc pas trop tard pour moi pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2017 ! 

          L’année qui s’est écoulée, si elle ne m’a pas beaucoup permis d’écrire pour ce blog, a été riche en émotions, en vie sociale – ohmondieuohmondieuonestobligédevoirdesgens?en bonheur, en amour, en petites misères, en crises de rire, parfois en crises de larmes, en prise de conscience, en lâcher prise… Une belle année, absolument pas parfaite, mais tellement réjouissante sur tellement de points !

          La cosmétique et le maquillage ont gardé une place importante pour moi durant l’année qui s’est écoulée. Un peu de laisser-aller niveau soin du visage et du corps, un peu par flemme, beaucoup par envie de plus choisir ce que j’utilise, plus de bio, de naturel, l’envie de plus laisser ma peau se « gérer » seule. Quelques belles découvertes (la gamme Fleurance nature, le soin Phytocurl pour mes cheveux…) des produits chouchous dont je ne me passerai plus (Uriage bariéderm cica-crème cuivre/zinc et le soin cica-lèvres, la gelée nettoyante au bleuet Sanoflore…) Une peau qui change – un peu plus sèche qu’auparavant – mais aussi une peau, et bien pas si dégueulasse que ça !

          2016 a aussi été l’année du maquillage pour moi, car j’ai pu participer à pas mal de shootings photo avec mon cher et tendre Gentleman Phénix ! Non pas comme modèle, mais comme maquilleuse. Si je n’étais pas chaude au début (il a un peu dû me faire du chantage aux sentiments ;p) je commence à apprécier et surtout à trouver que ce que je fais n’est pas si mal que ça pour quelqu’un qui n’a aucune formation… J’ai hâte d’ailleurs de voir le résultat du dernier shooting, ce qui me donnera l’occasion de vous faire un article sur le travail que j’ai pu faire.

          Si j’ai aussi délaissé ce blog, c’est aussi par manque de temps lié à une autre passion : le dessin. J’ai presque toujours dessiné, et les dernières années, l’envie n’était plus là. Ce n’est que cette année, et soutenue par mon homme, que je m’y suis vraiment remise, et que j’ai beaucoup dessiné. Pour une association dont je fais partie, pour des conventions auxquelles j’ai participé… J’espère en faire encore plus cette année, mais j’espère aussi pouvoir trouver le temps d’écrire pour mon blog, car mine de rien ça me manque !

Vous pouvez voir mes créations sur Facebook, Instagram et sur YouTube !

          Pour ce blog en 2017, je ne promets pas d’être la plus régulière possible – on sait bien que les résolutions de début d’année sont faites pour ne pas être tenues ! – mais je peux déjà vous dire que j’ai les photos pour plusieurs articles de cosmétiques maison, que j’ai très envie de vous montrer ce que j’ai pu faire en tant que maquilleuse, et que j’ai envie de parler un peu plus d’autres choses, peut être sur le dessin qui sait ?

          Je vois souhaite donc à toutes et à tous une merveilleuse année 2017, beaucoup de bonheur, la force pour surmonter les moments difficiles, la santé pour profiter des bons moments (parce qu’il y en a toujours, même des tous petits !) et surtout, ce que j’ai envie pour moi-même et pour vous tous : le courage de faire chaque jour un pas de plus vers ses rêves, même s’ils restent encore loin, ne les perdons pas de vue ❤️

Ma revue sur Sébium Mat de Bioderma (+ concours *clos* !)

          Et oui, je sais, cela fait looongtemps que je n’ai pas posté ! Mais l’année qui s’est écoulée n’a pas été de tout repos – dans le bon sens du terme. Je reviens aujourd’hui avec un article sur une nouveauté de septembre que j’ai pu tester : le Sébium mat de chez Bioderma !

Sebium Mat - Bioderma          J’avoue adorer mon métier de préparatrice en pharmacie. J’ai souvent l’occasion de tester de nouveaux produits, et parfois, je suis même un peu trop tentée parce ce qui peut sortir ! Comme j’étais en rupture de soin hydratant pour le visage, cette crème tombait à pic. Sur le papier, ce soin de jour à tout pour me plaire, moi qui ai une peau mixte : matifiant, hydratant, lissant la peau… Ça oui, il semble avoir tout bon ! On nous promet donc :

  • un teint lisse et mat pour 8h
  • une efficacité en continu
  • une hydratation longue durée

Oui mais voilà, je vais gâcher le suspense : je N‘ai PAS du tout aimé ce soin. Je vous explique pourquoi ?

Sebium Mat - Bioderma

Sailor Jupiter semble approuver, mais en fait, non, elle a toujours cette tête-là

Côté texture

          Le soin est léger et frais. Il est plutôt agréable, pas de grande surprise niveau texture, c’est une crème plutôt classique – d’autant que je suis une habituée des soins Bioderma, pas de grande nouveauté à ce niveau là. Mais ce soin n’est pas exempt de défauts, loin de loin. Déjà la crème a tendance à se déphaser : je stocke mon tube comme toooous mes autres tubes, dans le même panier, comme sur la photo, et je n’ai jamais eu de problème avec d’autre crème avant celle-ci. Pas vraiment terrible pour commencer.
          Et ça ne s’arrange pas avec un GROS souci d’hydratation : clairement… j’ai l’impression de NE PAS avoir mis de crème. Autant sur la zone T, passe encore, mais sur mes joues qui souffrent un peu plus de sécheresse, c’est inconfortable. Ce qui est vraiment désagréable… Je n’avais pas testé l’ancienne version du produit, mais si je compare par exemple avec le Sébium Pore Refiner de la même marque que j’ai utilisé longtemps et que j’apprécie, ou encore mon chouchou Effaclar Mat de La Roche Posay (j’en parlais dans ma routine teint ici), je suis clairement déçue par ce soin…

Sebium Mat - Bioderma

Le soin à la sortie du tube quand tout va bien

Sebium Mat - Bioderma

Et là on voit bien la crème qui se déphase – j’ai voulu rajouter du produit pour la photo et sprotch !

Côté efficacité

          Niveau hydratation donc, je n’ai pas du tout aimé. Qu’en est-il de l’effet matifiant et lissant ? Je dirais : peut mieux faire. Le teint est mat, oui, le job est correct à ce niveau-là, mais rien de fou non plus. Les 8h de matité, c’est vraiment en cherchant bien, je dirais pour être plus juste 6h (ce qui est correct, mais pas exceptionnel non plus) Niveau effet lissant, alors là par contre : je n’ai vu aucune différence. Je trouve le Sébium Pore Refiner bien plus efficace en base de maquillage pour son effet « floutant ».
          Je n’ai également pas trouvé ma peau plus éclatante comme promis après un peu plus d’un mois d’utilisation (alors qu’au contraire le nouveau soin de jour que je teste, l’Effaclar K(+) de La Roche Posay, m’a bluffée dès la première semaine) C’est rare, mais j’ai fini par arrêter de l’utiliser avant la fin du tube, alors que je déteste gâcher et que je suis du genre à finir mes soins.

Sebium Mat - Bioderma

Quelques gouttes d’huile végétale sur l’avant-bras pour le crash test

Sebium Mat - Bioderma

Dur à prendre en photo, mais l’efficacité matifiante est plutôt correcte à l’application

Ma note : 5/10

Les + :

  • texture correcte
  • eenviron 6h de matité

Les – :

  • pouvoir hydratant moyen
  • la crème se déphase
  • effet lissant peu probant

Prix : autour de 9€ en pharmacie

Place au concours !

          Comme j’étais persuadée d’adorer cette crème, je m’étais déjà pris un tube d’avance, mais vu qu’elle ne convient pas à ma peau, je vous propose de gagner ce tube ! Elle conviendra sans doute à une peau plus grasse que la mienne, avec des pores plus marqués.

Sebium Mat - Bioderma

*Et la gagnante est zootie mookie !!!*

Pour participer rien de plus simple : 

  • tout d’abord, un petit like sur ma page Facebook !
  • ensuite, postez un commentaire sur cet article et racontez moi pourquoi vous aimeriez tester ce soin (n’hésitez pas à noter votre pseudo Facebook que je puisse vous retrouver !

          Le concours est ouvert jusqu’au samedi 14 novembre 2015 à 23h59 (il vous faudra être majeur(e) et résidant en France Métropolitaine pour participer) Je posterai le nom du/de la gagnant(e) le dimanche 15 novembre sur Facebook et en edit de cet article.

          En conclusion, j’espère que ce soin fera le bonheur de l’une d’entre vous, car je suis vraiment triste que ma peau ne l’ai pas apprécié. Mais comme quoi, il est important de bien connaître sa peau, et surtout de l’écouter, car elle vous dira toujours si elle aime les soins que vous lui prodiguez ou pas !

Soins à Thermapolis, ou comment bien démarrer 2014 !

          Pour commencer, mes meilleurs vœux à vous toutes (et tous !) pour cette nouvelle année qui débute ! Qu’elle soit à la hauteur de vos rêves, et qu’elle soit riche en belles émotions ♥ Pour ma part, j’ai voulu la débuter en prenant soin de moi, et m’offrant 2h de détente absolue à la station thermale Thermapolis.

          Pour les filles qui habitent dans le coin, vous connaissez sans doute ce centre de balnéothérapie situé à Amnéville. Pour les autres, le site regroupe plusieurs lieux : une station pour les cures thermales, la Villa Pompei avec des soins (massages, etc) et Thermapolis. Plus grand public, il est aussi plus abordable que la Villa Pompei.

© Crédit photo : Thermapolis

S’il y a bien quelque chose que je ne fais pas, c’est :

  1. Décompresser, prendre du temps pour moi, ne pas être en train de faire 25 choses à la fois.
  2. M’occuper de mon corps.

Ce corps que je n’aime pas, et qui pourtant a besoin que je m’occupe de lui, et pas que de mon visage, mais mon corps dans sa globalité. Alors pour une fois, et pour bien démarrer l’année, j’ai voulu prendre 2h pour tenter une première approche pour me réconcilier avec

© Crédit photo : Thermapolis

Comment c’est que ça se passe ?

          Après avoir payé votre entrée, direction les vestiaires. Les cabines ont deux portes, l’une pour entrer en chaussures et l’autre pour sortir pieds ou en claquettes pour accéder au bassin. Modernité oblige, on porte un badge magnétique pour la durée du forfait (2 ou 3h) qui sert aussi à bloquer magnétiquement votre casier. Un peu surprenant au début, mais c’est bien pratique, le bracelet étant en plus adaptable à tous les poignets, pas de mauvaise surprise.

          Une fois en maillot, direction la douche, obligatoire. Savonnage en règle, puis direction les pédiluves et le bassin intérieur. Rivière chauffée (j’ai oublié de regarder, mais dans les 38°C) avec un courant à 5 km/h, formidable de se laisser porter ! L’idéal est de commencer par sortir de la rivière intérieure pour accéder aux bassins extérieurs. Là le contraste entre la chaleur de l’eau et le frais de l’extérieur est une pure merveille ! (ma préférence : y aller quand il neige, c’est un pur bonheur)

          Je partage généralement mon temps en 2 et passe la moitié du temps ici (ou à l’intérieur) avant de passer aux autres activités du centre. Je profite donc des bassins extérieurs pour utiliser les buses de massages : cuisses, dorsaux, fessiers, genous…. et le col de cygne qui propulse l’eau à fort débit sur les épaules (mon préféré !) Le petit inconvénient : les gens monopolisent facilement les jets de massage, et on peut attendre assez longtemps parfois. Souvent je détourne une buse pour un autre usage (par exemple : celle des cuisses sert aussi pour les fessiers)

          Une fois les activités aquatiques finies, direction ma serviette, un petit verre d’eau à la fontaine et je fonce à la partie orientale du lieu pour enchaîner avec le hammam. J’adore ça, mais j’ai du mal à supporter la chaleur humide… Au choix : le hammam simple ou le hammam aux huiles essentielles. Génial pour les bronches, mais mon côté asthmatique ne supporte pas, et j’étouffe ! Du coup, j’essaie de rester simplement le plus longtemps possible dans la partie sans huiles essentielles. Quand j’y arrive, je ne regrette jamais : sentir son corps évacuer les toxines, transpirer, s’adoucir, se libérer de ce qui l’encrasse… est un vrai bonheur.

          Quand je n’en peux plus, direction la douche et… le bain d’eau glacée !! Le plus difficile, c’est de se forcer à rentrer dedans, et ne pas y aller sur le bout des pieds : on n’y rentre jamais dans ce cas-là. Il ne faut pas se poser de questions et y aller franco ! Et ça fait grave du bien (mais bon, faut pas déconner, je ne reste que quelques secondes en entier dedans hein !)

          Direction ensuite la partie indienne de Thermapolis, pour un petit tour au sauna :

© Crédit photo : Thermapolis

          Là, je peux y rester DES HEURES. Sérieux, j’adore le sauna ! Comme c’est sec, je peux y rester sans souci, contrairement au hammam. Un vrai délice, le calme (même quand il y a du monde), la chaleur pas trop agressive, le sec, le contact du bois, j’adore. Le temps y passe toujours trop vite d’ailleurs…

          Une fois fini, comme pour le hammam : douche et bain glacé. Avant d’aller se reposer quelques minutes pour terminer les 2h sur les marbres chauds de la salle égyptienne…

© Crédit photo : Thermapolis

J’emmène quoi avant d’y aller ?

          L’avantage : c’est assez simple de s’y préparer. Vous n’aurez pas besoin de grand chose, mais c’est selon vos envies et vos besoins bien sûr, j’y vais pour ma part au strict minimum :

  • Des vêtements amples ou faciles à enlever et enfiler : vous ne perdrez pas votre temps dans les cabines ainsi.
  • 2 serviettes : ils conseillent une spéciale pour le sauna en plus de votre serviette, je dirais surtout une pour le centre à proprement parler, et une pour s’essuyer si elle est trop mouillée pour le faire correctement pour se rhabiller.
  • Du gel douche. Il y a du savon à chaque douche, mais au cas où vous êtes sensibles par exemple (même s’il est très doux je trouve), prenez le votre.
  • Du shampoing : je ne me lave jamais les cheveux sur place, pour profiter au max (vu que ma routine capillaire est beaucoup trop longue) mais vous pouvez bien sûr le faire (sèche-cheveux et miroirs à disposition)
  • Votre déodorant, pour le rhabillage.
  • Des claquettes pour marcher dans le centre. Je n’en prends pas, c’est généralement bien propre, et je n’aime pas m’encombrer.
  • De quoi attacher les cheveux longs.
  • Du lait corporel / de la crème hydratante pour le corps et le visage si vous souhaitez vraiment le faire en vous rhabillant. J’attends toujours d’être rentrée pour le faire, histoire de ne pas perdre trop de temps.
  • Votre maillot bien sûr !
  • Une bouteille d’eau, et éventuellement un petit encas, car mine de rien, ça creuse !
Je gère comment une fois là bas ?

          Le forfait commence au tourniquet d’entrée. Les phases de déshabillage / rhabillage sont donc comprises dans le forfait : d’où le fait de ne pas s’embêter à arriver en jupe / collants / talons, sauf si vous allez vite pour vous changer. Je dirais que je perds 20 / 25 minutes en cabine, sur 2h, c’est mine de rien pas mal.

          C’est aussi pour cette raison que je ne me lave les cheveux qu »à la maison, tout comme je ne mets pas de lait corporel sur place. J’aime prendre mon temps dans les activités, donc je laisse ces étapes pour la maison. Si vous dépassez votre horaire, il vous en coutera 2,50€ la demi-heure supplémentaire – ce n’est pas la mort, mais c’est dommage, autant prendre 3h dans ce cas.

Combien ça coûte ?
  • 14€ le forfait 2h
  • 18€ le forfait 3h
  • 2,50€ la demi-heure supplémentaire

          J’avoue que j’avais oublié à quel point cela fait du bien de prendre soin de son corps dans sa globalité. J’avais oublié que c’était aussi agréable d’y aller, même seule : ne parler à personne pendant 2h et ne penser qu’à soi, cela fait un bien fou quand les autres sont notre priorité dans notre vie quotidienne. Bonne résolution 2014 : y aller plus souvent pour chouchouter ce corps blessé, et qui sait, peut-être y aller *enfin* avec mon Homme ?!

Hello World !

     Bienvenue sur ce blog ! Voici le premier post je l’espère d’une longue série d’articles, non pas comme je peux le faire en d’autres lieux sur ma passion principale, le dessin, mais sur ma passion annexe, et finalement tout aussi prenante : les cosmétiques, le maquillage et les trucs de fille ! 

     Bon, et dire que j’essaie depuis des années de cacher que j’en suis une, de fille, je crois que j’ai tout loupé… Enjoy !!