Ma revue sur Sébium Mat de Bioderma (+ concours *clos* !)

          Et oui, je sais, cela fait looongtemps que je n’ai pas posté ! Mais l’année qui s’est écoulée n’a pas été de tout repos – dans le bon sens du terme. Je reviens aujourd’hui avec un article sur une nouveauté de septembre que j’ai pu tester : le Sébium mat de chez Bioderma !

Sebium Mat - Bioderma          J’avoue adorer mon métier de préparatrice en pharmacie. J’ai souvent l’occasion de tester de nouveaux produits, et parfois, je suis même un peu trop tentée parce ce qui peut sortir ! Comme j’étais en rupture de soin hydratant pour le visage, cette crème tombait à pic. Sur le papier, ce soin de jour à tout pour me plaire, moi qui ai une peau mixte : matifiant, hydratant, lissant la peau… Ça oui, il semble avoir tout bon ! On nous promet donc :

  • un teint lisse et mat pour 8h
  • une efficacité en continu
  • une hydratation longue durée

Oui mais voilà, je vais gâcher le suspense : je N‘ai PAS du tout aimé ce soin. Je vous explique pourquoi ?

Sebium Mat - Bioderma

Sailor Jupiter semble approuver, mais en fait, non, elle a toujours cette tête-là

Côté texture

          Le soin est léger et frais. Il est plutôt agréable, pas de grande surprise niveau texture, c’est une crème plutôt classique – d’autant que je suis une habituée des soins Bioderma, pas de grande nouveauté à ce niveau là. Mais ce soin n’est pas exempt de défauts, loin de loin. Déjà la crème a tendance à se déphaser : je stocke mon tube comme toooous mes autres tubes, dans le même panier, comme sur la photo, et je n’ai jamais eu de problème avec d’autre crème avant celle-ci. Pas vraiment terrible pour commencer.
          Et ça ne s’arrange pas avec un GROS souci d’hydratation : clairement… j’ai l’impression de NE PAS avoir mis de crème. Autant sur la zone T, passe encore, mais sur mes joues qui souffrent un peu plus de sécheresse, c’est inconfortable. Ce qui est vraiment désagréable… Je n’avais pas testé l’ancienne version du produit, mais si je compare par exemple avec le Sébium Pore Refiner de la même marque que j’ai utilisé longtemps et que j’apprécie, ou encore mon chouchou Effaclar Mat de La Roche Posay (j’en parlais dans ma routine teint ici), je suis clairement déçue par ce soin…

Sebium Mat - Bioderma

Le soin à la sortie du tube quand tout va bien

Sebium Mat - Bioderma

Et là on voit bien la crème qui se déphase – j’ai voulu rajouter du produit pour la photo et sprotch !

Côté efficacité

          Niveau hydratation donc, je n’ai pas du tout aimé. Qu’en est-il de l’effet matifiant et lissant ? Je dirais : peut mieux faire. Le teint est mat, oui, le job est correct à ce niveau-là, mais rien de fou non plus. Les 8h de matité, c’est vraiment en cherchant bien, je dirais pour être plus juste 6h (ce qui est correct, mais pas exceptionnel non plus) Niveau effet lissant, alors là par contre : je n’ai vu aucune différence. Je trouve le Sébium Pore Refiner bien plus efficace en base de maquillage pour son effet « floutant ».
          Je n’ai également pas trouvé ma peau plus éclatante comme promis après un peu plus d’un mois d’utilisation (alors qu’au contraire le nouveau soin de jour que je teste, l’Effaclar K(+) de La Roche Posay, m’a bluffée dès la première semaine) C’est rare, mais j’ai fini par arrêter de l’utiliser avant la fin du tube, alors que je déteste gâcher et que je suis du genre à finir mes soins.

Sebium Mat - Bioderma

Quelques gouttes d’huile végétale sur l’avant-bras pour le crash test

Sebium Mat - Bioderma

Dur à prendre en photo, mais l’efficacité matifiante est plutôt correcte à l’application

Ma note : 5/10

Les + :

  • texture correcte
  • eenviron 6h de matité

Les – :

  • pouvoir hydratant moyen
  • la crème se déphase
  • effet lissant peu probant

Prix : autour de 9€ en pharmacie

Place au concours !

          Comme j’étais persuadée d’adorer cette crème, je m’étais déjà pris un tube d’avance, mais vu qu’elle ne convient pas à ma peau, je vous propose de gagner ce tube ! Elle conviendra sans doute à une peau plus grasse que la mienne, avec des pores plus marqués.

Sebium Mat - Bioderma

*Et la gagnante est zootie mookie !!!*

Pour participer rien de plus simple : 

  • tout d’abord, un petit like sur ma page Facebook !
  • ensuite, postez un commentaire sur cet article et racontez moi pourquoi vous aimeriez tester ce soin (n’hésitez pas à noter votre pseudo Facebook que je puisse vous retrouver !

          Le concours est ouvert jusqu’au samedi 14 novembre 2015 à 23h59 (il vous faudra être majeur(e) et résidant en France Métropolitaine pour participer) Je posterai le nom du/de la gagnant(e) le dimanche 15 novembre sur Facebook et en edit de cet article.

          En conclusion, j’espère que ce soin fera le bonheur de l’une d’entre vous, car je suis vraiment triste que ma peau ne l’ai pas apprécié. Mais comme quoi, il est important de bien connaître sa peau, et surtout de l’écouter, car elle vous dira toujours si elle aime les soins que vous lui prodiguez ou pas !

Publicités

Ma nouvelle commande Aroma’Zone !

          Je n’y crois pas moi même, mais cela faisait plus de 8 mois que je n’avais pas fait de commande chez Aroma’Zone – j’en suis très surprise, vu le nombre de choses que j’ai prévu/envie de faire ! Comme ce mois-ci me permettait de faire une grosse commande, je me suis un peu ruinée en vue de mes prochaines préparations ;p

          Voilà donc la commande qui m’a mis sur la paille ! Il y a dedans des trucs que je voulais depuis des lustres, d’autres qui n’étaient dans ma wishlist que depuis peu, en vue de faire quelques recettes trouvées sur le net. Ça faisait un moment que je n’avais pas eu envie de faire de la cosméto maison (même pas mon shampoing, je vous en reparlerai, du coup j’ai testé des shampoings divers et variés comme celui au bambou de chez Cattier, ou La Grande Boucle de Lush) mais là, l’envie est revenue depuis quelques temps, autant en profiter !

          Beurre de cacao blanc : cela faisait hyper longtemps que j’en voulais, mais aucune recette que je voulais faire jusque là n’en avait besoin. C’était donc l’occasion d’en prendre dans mon panier puisque j’ai enfin de quoi l’utiliser !

Prix : 4,70€ les 100ml

          Beurre de Murumuru : je ne connaissais pas du tout ce beurre. Déjà j’adore son nom, et ses propriétés prometteuses pour les cheveux secs et abîmés me parlent (même si je ne les ai pas réellement abîmés, je fais hyper gaffe à eux) 

Prix : 9,50€ les 10ml

          Oxyde de zinc : j’ai prévu de l’utiliser dans la crème pour les pieds abîmés qui me fait de l’œil, comme protecteur de la peau. J’aurais pu en prendre au boulot (l’avantage de bosser en pharmacie) mais je n’y ai même pas pensé !

Prix : 1,90€ les 50g

          Racines d’iris en poudre : poudre très fine et parfumée, j’ai l’intention de l’utiliser dans une recette de shampoing sec à l’arrow root, mais avec son pouvoir exfoliant, je l’utiliserai bien avec la recette du baume à lèvres au miel (que je vous donne plus bas) comme exfoliant pour les lèvres…

Prix : 5,20€ les 50g

          Cire d’abeille jaune : un basique que je n’avais pas, vu que j’en avais pas encore eu l’utilisation. Là, j’ai plusieurs recettes qui en demandent, donc direction mon panier !

Prix : 2,90€ les 50g

          Macérât huileux de calendula : idéal pour les peaux fragilisées, cicatrisant, anti-inflammatoire… Bref, plein de propriétés intéressantes, et il rentre dans la composition du soin post épilation que je veux à tout prix tester et dont j’attends beaucoup.

Prix : 8,50€ les 100ml

          Gel d’aloe vera : un basique que je n’avais même pas dans ma collection (ouais, ouais, j’ai même pas honte, t’as vu ça ?) Je pense qu’on ne présente plus le gel d’aloe vera ? Hâte de l’utiliser pur et/ou dans mes préparations !

Prix : 6,90€ les 100ml

          Huile végétale de noisette : cela faisait longtemps que je voulais l’utiliser (soin des peaux mixtes à grasses) et comme elle entrait dans la composition d’une des recettes de ma wishlist, hop ! panier !

Prix : 8,90€ les 100ml

          Huile essentielle de géranium bourbon : c’est une huile essentielle astringente et antifongique. En plus, elle aiderait pour les vergetures, et je me ferai bien une huile de massage anti-vergetures justement…

Prix : 7,50€ les 10ml

          Huile essentielle de romarin à cinéole : j’en aurais bien eu besoin cet hiver lors de mes affections bronchiques, et comme c’est un revitalisant pour peau et cheveux (utilisé dans la recette de shampoing sec que je veux tester) je l’ai ajouté direct au panier.

Prix : 2,50€ les 10ml

          Huile essentielle de menthe poivrée : celle-ci je ne l’ai pas acheté à proprement parler pour de la cosméto, même si elle me sera utile pour certaines recettes. Je la voulais surtout pour… repousser les araignées !! (vivre dans une maison avec jardin, c’est bien, mais bonjour les invités indésirables… entre les araignées, et les guêpes et les frelons… brrrr !)

Prix : 2,70€ les 10ml

          Huile essentielle de palmarosa : antifongique, draineur lymphatique, astringente… Elle entre dans la composition justement du soin pour les pieds que j’ai envie de faire (je vous livre le lien de la recette plus bas)

Prix : 3,50€ les 10ml

          Extrait de pépins de pamplemousse : je n’avais aucun conservateur jusqu’à maintenant car je n’en avais pas réellement besoin, mais les recettes qui me tentent en contiennent toutes, donc investissement.

Prix : 2,90€ les 5ml

          Vitamine E : comme pour l’EPP, je n’avais aucun conservateur, c’était le moment d’investir. Certaines préparations nécessiteront forcément un conservateur car plus sensibles que mon shampoing, c’était donc incontournable.

Prix : 2,90€ les 5ml

          Pots plastiques 50ml : basique, plat, avec une grande ouverture, ils vont me servir pour des recettes de baumes, crèmes pour les pieds, etc…

Prix : 0,60€ pièce

          Pot plastique avec cupule de protection 15ml : celui-ci, je le réserve à la recette de baume à lèvres au miel que je veux tester (je vous indique la recette plus bas)

Prix : 0,65€

          Pot en verre 65ml : j’ai prévu de tester une recette de déodorant crème au bicarbonate (pareil, vous trouverez le lien de la recette plus bas) mais il pourra servir pour d’autres crèmes que j’ai en tête.

Prix : 1,20€

J’ai prévu de faire quoi avec ça au juste ?

          Voilà donc une petite liste non exhaustive de ce que j’ai prévu de réaliser dans les prochaines semaines/mois (oui, je ne suis pas une rapide, mais j’ai un peu plus de temps qu’avant, on y croit !)

          J’espère que cette petite revue de commande vous a plu, et vous aura donné envie de vous mettre aux cosmétiques maison ! Et pour celles qui sont déjà à fond dedans : quelles recettes avez-vous à me conseiller pour la suite ? J’attends vos avis !

Haul de printemps chez Dm

          Je sais bien qu’on peut rêver et que le printemps ne va pas encore montrer le bout de son nez en Lorraine (quand ton père habite dans le sud où c’est DÉJÀ le printemps, ça fait mal, snif) mais j’ai profité du passage de ma meilleure amie pour deux petits jours afin de l’emmener chez Dm, histoire de lui faire découvrir… et qu’elle craque sa carte bleue autant que moi ! *rire machiavélique*

          Pour cette virée-ci, j’ai décidé de passer d’abord par le site Dm pour traduire certains produits qui me tentaient, comme ceux de la gamme Alverde, qui tend à des cosmétiques plus « propres » (ce n’est pas du bio, mais les compositions sont safe et de très bonne qualité)
          Comme Dm est aussi moins cher pour pas mal de produits du quotidien, j’ai aussi fait une razzia d’assouplissant pour lessive, savon liquide pour les mains, barres de massepain (yummy !), mélanges de fruits secs et graines (4,95€ les 500g, contre presque 3,50€ les 200g dans mon Super U…) et d’autres choses pas intéressantes pour vous. C’est pourquoi on va parler makeup et soin !

          Ebelin  kit pinceau de voyage : LA bonne trouvaille ! Un petit pinceau, avec 4 embouts différents (pour liner, creux de paupière…) parfait pour emmener en vacances, surtout qu’ils sont présentés dans une petite pochette transparente. A prix tout doux bien sûr !

Prix : 3,45€

          Ebelin pinceau blush : le mien ne me satisfait plus trop, enfin si je l’adore, mais pour certains blushs, je ne le trouve pas terrible pour appliquer la matière… Je me retrouve un peu poupée rousse ou au contraire fantomatique ! Du coup je voulais un pinceau plus spécifique, et vu que j’adore la gamme pro d’Ebelin… (la marque « bas de gamme » est à ch*** par contre : les poils synthétiques sont épais comme du crin de cheval et durs ! mais durs !)

Prix : 3,95€

          Ebelin pinceau estompeur : je n’avais que deux pinceaux estompeurs de Sephora, que j’aime beaucoup, mais c’est clairement peu quand on fait un maquillage chargé. Il m’en fallait donc d’autres, celui est parfait : fluffy mais dense, un peu plus que les Sephora, bref je l’aime !

Prix : 2,95€

          Ebelin pince à épiler : j’en avais besoin d’une, elle était choupi en rose, il n’en fallait pas plus pour qu’elle soit mienne.

Prix : 1,95€

          Ebelin patchs maquillage : sous ce nom bizarre se cachent des patchs en silicone, lavables et réutilisables, à appliquer sous l’œil, pour éviter les chutes lors d’un maquillage chargé. Pas encore testé, mais moi qui préfère faire mon teint avant mes yeux (j’arrive pas le contraire, je ne sais pas pourquoi), ca va être la révolution dans la salle de bain ! On peut aussi les mettre au frais pour un effet décongestionnant.

Prix : 1,95€

          Alverde spray fixateur de maquillage : ce spray contient des extraits de kiwi, du calendula et de l’ananas, mais aussi de la caféine. Il me faisait envie, je n’avais pas de spray fixateur, voilà, voilà… *ne sait pas résister*

Prix : 2,95€

          Catrice mascara Glamour Doll : mon mascara de tous les jours. Je l’adore, il sépare bien les cils, le noir est portable aussi bien de jour comme de nuit si on superpose bien les couches, il allonge les cils, bref le mien est presque vide, il m’en fallait un autre ABSOLUMENT.

Prix : 3,95€

          Catrice crayon highlighter pour sourcils : je suis dingue de mes sourcils, et je ne peux pas vivre si je ne les ai pas maquillés (enfin, j’entends quand j’ai le visage et les yeux maquillés) Avec ce produit je me sens très ricaine, car elles adoooorent foutre du correcteur pour réhausser leurs sourcils ! Celui-ci est parfait également dans la muqueuse (bien qu’un poil irisé)

Prix : 3,25€

          Alverde mascara pour cils fatigués : j’avais envie de prendre soin de mes cils, pas qu’ils soient en mauvaise santé, mais je ne sais pas, il me fallait un truc en plus dans ma routine. Genre, elle est pas assez compliquée à la base ;p Une cure ne pourra leur faire que du bien !

Prix : 3,95€

          Alverde sérum booster pour la pousse des cils : là on est sur un soin plus spécifique pour la pousse, en complément du mascara ci-dessus. Pourquoi ? Parce que plus jeune j’ai coupé la pointe de mes cils gauches pour : 1) voir si ça faisait mal (la réponse est : non) 2) voir si ça repoussait. Ben faut constater que pas beaucoup, et du coup ils sont plus courts à gauche qu’à droite. Le sérum ne fonctionne pas chez tout le monde, j’en ai conscience, mais je me dis qu’au pire si ça ne me fait rien, je ne me serais pas ruinée.

Prix : 4,95€

           Catrice mascara transparent : mon gel à sourcils préféré, je l’adore, et il commençait à se faire vide dans le packaging. Et c’est mort, je refuse de ne pas en avoir un d’avance à la maison.

Prix : 2,95€

          Catrice liner liquide feutre : mon eye-liner habituel, qui vient de rendre l’âme après plusieurs années (oui, oui, bien deux ans je crois) de bons et loyaux services. Du coup, je le remplace illico, car j’aime son trait moyen à épais, parfait pour les looks sixties…

Prix : 3,45€

          Catrice ultra fine liner waterproof : … Mais du coup j’ai aussi investi dans un liner embout pinceau cet fois, ultra fin et waterproof à fond (je le jure par le swatch sur le dos de ma main qui a résisté à plusieurs lavages à l’eau et au savon avant que je le démaquille) pour les looks plus précis ou plus simples comme pour le boulot.

Prix : 3,25€

          Catrice base pour yeux : je la croyais teintée, type paintpot de Mac. Ce n’est pas le cas, elle est un peu pâteuse, par contre elle semble bien costaud. Même si elle ne remplacera pas ma Too Faced adorée, ça fera l’affaire pour les maquillages quotidiens sans que je m’inquiète de voir le pot se vider (de toute façon y en a pour 10 ans vu qu’on en met tellement peu…)

Prix : 3,95€

          Catrice palette Absolute Bright : fan de leur palette Absolute Nude, j’ai mêêêeeeme pas réfléchi 3 secondes avant de la mettre au panier. Des couleurs claires et pastels, qui s’associeront bien avec mes autres ombres à paupières, et qui seront bien pour les makeup les matins de flemme pour aller bosser.

Prix : 4,95€

          Balea spray thermofixant : j’attends beaucoup de ce petit spray qui est censé s’activer au contact de la chaleur et fixer la coiffure. J’espère qu’il tiendra ses promesses, pour pouvoir fixer mes boucles quand je les fais au lisseur. Wait and see !

Prix : 1,95€

          Alverde spray hydratant aloé et hibiscus : un spray hydratant bi-phasé, que je pensais utiliser sur cheveux secs pour donner du ressort à mes boucles le matin, mais il semble aussi plutôt efficace pour dompter les frisottis quand je laisse sécher mes cheveux au naturel (premier test en condition réelle aujourd’hui et j’en suis plutôt contente)

Prix : 2,95€

          Balea shampoing pour cheveux longs : en général j’utilise mon propre shampoing, et là j’ai fait une erreur : je voulais un après-shampoing, et j’ai pas lu la bouteille (blonde, quand tu nous tiens) Agréable, il mousse beaucoup (je n’ai plus l’habitude !) mais se rince facilement sans résidus (normal, pas de silicones) Bonne surprise au final ! En plus phyto-kératine, protéines de blés… Bref, du bon.

Prix : 1,45€ (mais je crois qu’il était en promo)

          Alverde soin SOS boutons : une autre bonne trouvaille de ce haul. Il est agréable, c’est un fluide couleur crème, il pénètre vite, il est bourré d’actifs traitants, et contrairement à un soin que j’avais (le Vichy Hyaluspot pour ne pas le citer) il est bougrement efficace : en une nuit, très nette amélioration sur un énorme bouton, et il a empêché un petit de sortir. Bref, excellent achat.

Prix : 2,95€

          Alverde bain de bouche aux plantes : j’ai des soucis de gencives, et après avoir switché mon dentifrice (Arthrodont ou Elmex je ne sais plus) pour le dentifrice au ratanhia de Weleda que mes gencives adorent, j’ai voulu compléter avec un bain de bouche à base de plantes.

Prix : 2,95€

          Balea soin hydratant sous la douche : principe des laits Nivéa sous la douche, ce soin s’utilise après la douche, on applique, on rince. J’ai aimé la quantité d’huiles utilisées (dès le deuxième ingrédient de la compo) et il sera parfait au sport, où la douche me dessèche à mort (même si c’est moins pire avec mon huile de douche)

Prix : 2,95€

          Balea baume à lèvres à l’amande : je l’avais déjà acheté, il ne quitte plus la poche de ma blouse au travail, j’en ai racheté deux car je suis absolument dingue de son odeur et de son goût d’amande ❤ Il faut que j’y retourne avant que cette édition limitée soit totalement épuisée !

Prix : 0,85€

          P2 gommage mains à l’huile de mangue : la composition est plutôt… pas très propre (silicone, paraffine comme premier ingrédient) par contre elle est plutôt efficace, les mains sont douces et bien gommées, donc bon. Je le garde et je vais l’utiliser, il est plutôt pas mal. De toute façon je ne suis pas une extrémiste du silicone, donc ça ne me gêne qu’à moitié.

Prix : 3,45€

          P2 soin réparateur ongles cassés : ce soin est censé empêcher la cassure de l’ongle d’aller plus loin, en formant une genre de bouclier acrylique. Pas encore testé, mais j’attends beaucoup de ce petit soin, parce que ça m’arrive souvent de casser mon ongle à la base, et de devoir le couper tellement ras que cela fait mal…

Prix : 1,95€

          Balea « brosse » de massage pour cellulite : comme je me masse (ou essaie de me masser…) tous les jours, je me suis dit que ça serait pas mal en complément de mon huile de massage de macadamia enrichie en huiles essentielles que je prépare moi même (l’huile, pas les huiles essentielles, suivez un peu !)

Prix : 2,95€

          Balea serviette microfibre : cette serviette est une TUERIE. Sensation de maille polaire, c’est doux, duveteux, hyper absorbant… Pour preuve, je viens de laisser mes cheveux au naturel pour le séchage, ils sont déjà presque secs, alors qu’il me faut bien 2h supplémentaires en temps normal !

Prix : 6,95€

          Je suis hyper contente de mon haul, très satisfaite des produits que j’ai acheté ET maintenant j’arrête d’acheter sinon mon banquier va me tuer, mon chéri va me tuer, bref tout le monde va me tuer, mais je serais heureuse. Dm me rend heureuse. Mon chéri va vraiment me tuer x__x

Craquage du mois : haul Sasa pour ma Hada Crie d’amour

          Je sens que l’intitulé du post peut sembler étrange à celles non familières avec les cosmétiques asiatiques, mais moi j’en suis fan depuis plus de deux ans, et si j’utilise d’autres marques, c’est clairement ceux qui m’ont le plus satisfaite ces dernières années ! (je parle bien sûr de la peau, je n’ai pas testé l’aventure cheveux car je n’ai clairement pas les attentes des asiatiques)

          La Hada Crie, c’est mon petit bijou, mon bébé d’amour, ma ruine de janvier MAIS mon coup de coeur 2014. Ce petit bijou est un appareil ionique, permettant de nettoyer  les pores en profondeur, masser, hydrater, revitaliser, et prévenir les signes de l’âge. Mais le billet d’aujourd’hui ne portera pas dessus, car j’attends d’avoir un peu plus de recul (même si je l’aime déjà d’un amour très foooort) Aujourd’hui je vais parler de ce que j’ai commandé chez Sasa (un des sites japonais où j’achète mes cosmétiques) à la fois pour ma Hada Crie, mais aussi quelques produits qui me faisaient envie.

My Beauty Diary Pore Refining MaskMy Beauty Diary Intensive Brightening Mask


          Vu que Sasha n’arrête pas d’en vanter les mérites, et que j’écoute toujours Sasha, j’ai acheté des masques My Beauty Diary. Le packaging est troooop choupi ! J’ai choisi ces deux masques qui m’intéressent principalement : moins de pores dilatés et moins de cicatrices/plus d’éclat. 

Prix : 7,60$ la boite de 5 masques

Sasatinnie Snake Revitalizing Face Mask

          Je trouvais ces masques intéressants vu que je sors d’une grosse période de maladie, et que ma peau a un peu souffert (mais grâce à la Hada Crie, ma peau est resté très belle ! Ni terne, ni « malade », malgré les antibiotiques, la cortisone, etc…) Testés une fois, ma peau a plutôt aimé, ils sont suuuuper imbibés ce qui est agréable, ils ne sèchent pas rapidement, et la forme du masque est absolument parfaite pour moi. A tester sur du plus long terme !

Prix : 1,50$ le masque

Suzuran Attirer Puff (120 sheets)

          Comme je suis un mouton, j’ai bien évidemment pris les mêmes cotons que Sasha et une bonne partie de la blogosphère : les cotons Suzuran. Ils sont doux, doux, doux ! De forme rectangulaire, ils sont parfaits pour la tête de la Hada Crie, plus fins que les français mais plus agréables sur la peau (je n’ai pas la sensation d’avoir la peau « grattée » quand je les utilise) et très absorbants. J’en ai pris pour 6 mois, j’ai déjà un paquet entamé ;p

Prix : 1,60$ le paquet de 120 cotons

Kose Softmyo Super White Cleansing Cream / Pharma Act Shea Butter Hand Gel Cream / Mizon Snail Recovery Gel Cream

          Et en dernier quelques produits dont j’avais besoin/envie ! Tout d’abord un nettoyant visage de la marque Kose, pour remplacer celui que je vais terminer dans quelques jours. Celui-ci joue sur l’éclat et l’éclaircissement du teint. J’ai aussi racheté la crème main Pharma Act que j’adore et que j’étais triste de ne plus avoir (même si j’ai 25 000 crèmes mains en stock… j’y suis accro !) Le dernier produit est un achat spontané, je l’ai vu dans la liste, ça me paraissait bien : un gel à la bave d’escargot, on va bien voir ce que ça donne, même si la composition est plutôt dégueulasse (un maaaaax de silicones notamment…)

Prix : 7,10$ pour la crème nettoyante, 3,20$ pour la crème mains, 5,80$ pour la crème Mizon

          Et voici un petit exemple d’un coton bien sale après l’utilisation de ma Hada Crie, j’ai même déjà eu des cotons bien plus sales ! Quand je pense qu’après un triple nettoyage (huile démaquillante, nettoyant visage et mode Cleanse de la Hada Crie), y a encore tout ça sur ma tronche… Moi je dis, ça fait peur !

          Bref, pas des tonnes d’achats, car ma petite merveille m’a coûte assez cher, mais l’acheter sans utiliser des masques de tissus (elle a quand même un mode dédié à ça) ça aurait été dommage. Et pour l’instant ce petit haul est bien sympathique ! Et je vais maintenant attendre de vider un peu mes stocks avant de recommander, histoire de faire un peu le tour de mes produits encore pas utilisés. Mais déjà la Hada Crie me rend très heureuse !

Millefeuille et huile démaquillante Kumano

          Deux mois. Deux longs mois sans poster. Parfois, on n’arrive pas à gérer le quotidien comme il le faudrait… Et puis franchement, je suis la seule ou l’automne vous file aussi le cafard ?? Après deux mois à ne pas m’occuper de moi, je reprends mes petites habitudes, enfin… j’essaie en tout cas ! Aujourd’hui je vais parler de la base de ma routine du soir : le démaquillage !

          J’ai découvert le layering japonais au détour d’un blog, Les Chroniques de Sonia. Mais c’est finalement le blog de Sasha, Les Beautés Testent, qui m’a totalement convaincue de changer ma routine il y a plus d’un an, moi qui me plaignait de mon acné, certes hormonale, mais pas que. Un teint brouillé, des boutons partout, se maquiller sur un visage pareil, ce n’était plus possible, et j’étais déçue de mes produits. Grâce à Sasha, j’ai appris les bienfaits du double nettoyage, et si parfois par flemme je reviens à une « bonne » vieille eau micellaire, les boutons que je me récolte après quelques jours me font vite revenir au layering.

          Le layering, quoi que c’est ? C’est une routine du visage venue d’Asie, aussi appelée dans nos contrées « millefeuille », qui consiste en plusieurs étapes :

  • Etape 1 : huile démaquillante
  • Etape 2 : nettoyant
  • Etape 3 : lotion
  • Etape 4 : sérum
  • Etape 5 : contour des yeux
  • Etape 6 : crème

          Non, ça ne prend pas trouze mille ans, et non, ça n’abîme pas la peau. Le principe, c’est à la fois d’avoir une peau réellement nette, donc qui absorbe mieux les principes actifs, mais aussi d’utiliser des produits adaptés. Parce que bon, l’eau micellaire qui me file des boutons après quelques jours, il a fallu que j’arrête et que je reprenne pour m’apercevoir que c’était ça (en partie, pour le reste, les hormones on y peut pas grand chose…) Bref, le double nettoyage, c’est la vie !           La voici donc, mon huile démaquillante du moment. J’en ai utilisé plusieurs avant celle-ci, l’huile Floraison de chez Ünt (ma première huile, et un bon souvenir, même si aujourd’hui j’ai trouvé mieux avec celle-ci) et la Deep Cleansing Oil de chez Kose (dont j’ai détesté l’odeur d’agrumes beaucoup trop forte pour moi)           Cette huile a une texture plutôt épaisse, moi qui était habituée aux huiles fluides, ça a fait un petit changement d’utilisation. Pas de regrets, c’est beaucoup, beaucoup plus agréable pour se masser le visage ! Et je trouve aussi que j’en mets moins : une pompe si j’ai juste le visage légèrement maquillé (teint soft, mascara une couche, sourcils légers), deux pompes si je suis maquillée comme un camion volé (teint multi-couches, mascara 3 tonnes, smoky eyes, sourcils prononcés) Parfois j’en remets un peu surtout si les yeux sont très très chargés mais dans l’ensemble, c’est nickel.

          Une huile démaquillante, non, ça ne bouche pas les pores. Déjà, ce n’est pas une huile qui reste sur la peau : on l’émulsionne à l’eau pour la virer. Ce n’est pas 2 minutes sur la peau qui vont changer quoique ce soit au problème de vos pores. Ensuite, une huile sèche ne peut pas faire l’affaire :  celle-ci est destinée à pénétrer la peau pour la nourrir, vous voyez le truc ? Vous démaquiller avec ça ? Déjà ça va pas être possible, et ensuite bonjour les cochonneries qui là pour le coup, iront dans la peau au lieu d’être virés.

          Au pire des cas, je l’ai déjà fait chez mon Chéri quand j’avais oublié mes produits chez moi (maintenant on vit ensemble, plus simple pour se millefeuiller la tronche) l’huile d’olive peut tout à fait servir. Inconvénients : déjà, tu sens l’olive. Glamour pour les ébats sous la couette. Et pour le rinçage, t’es mal barrée ma pauv’ Lucette ! Car oui, une huile démaquillante je le répète, s’émulsionne à l’eau pour donner un genre de lait, ce qui ne donne AUCUN fini gras sur la peau – surtout que je le répète, on passe un nettoyant juste après. C’est pas bien de pas suivre ce que je raconte !           C’est parti pour faire un petit test de démaquillage… Here comes a new challenger !           Ou plutôt plusieurs challengers : le mascara Too Faced LashGasm, le liner liquide Catrice Cosmetics ultra noir, le concealer Catrice Camouflage Cream et l’encre à lèvres Gemey Maybelline. Ce qui nous donne en situation ceci :           Première étape, on masse avec l’huile, on masse, on masse…           On voit qu’il reste encore quelques traces, on enchaîne avec le passage à l’eau pour émulsionner :           C’est déjà mieux : on rince, et voilà le travail ! Ma note : 9/10

Les + :

  • l’efficacité
  • le mini prix
  • l’odeur que j’adore (discrète et agréable)
  • le packaging simple mais mimi (oui, pour moi ça compte !)

Les – :

  • je n’en vois pas !

Prix : environ 5,65€ les 150 mL (7,70$) sur BonjourHK

          Si je rachète cette huile ? C’est déjà fait ! Un mini prix pour une efficacité topissime, ça serait un crime de s’en passer. D’ailleurs j’ai stocké. Un peu fourmi, beaucoup cigale !

Ciracle : victoire contre les points noirs !

          S’il y a bien quelque chose que je ne supporte pas, c’est avoir des points noirs et le nez tout granuleux qui va avec ! Grâce à Sasha et son article, j’ai découvert avec bonheur les disques anti-points noirs de la marque Ciracle, et j’aime autant vous dire que ça dépote !

          Sasha, c’est un peu ma bonne fée ! C’est grâce à elle que j’ai mis les pieds dans les cosmétiques japonais, et c’est du coup à travers elle que j’ai eu pour la première fois une belle peau. Les points noirs, c’est un peu un gros problème, même si je ne fais pas une fixette là dessus, ça ne m’enchante pas non plus…

Comment c’est donc que ça se présente ?

La boite renferme des disques très fins, avec une petite pince type pince à épiler pour les prélever. La boite contient aussi un peu de produit pour que les disques restent imbibés. Pour ma part, pas de bol : le liquide s’était renversé durant le transport… Les disques sont cependant bien chargés en produits, et malgré plusieurs mois, n’ont absolument pas séchés !

Comment c’est donc que ça s’utilise ?

Il suffit de prélever un disque avec la pince, de l’étirer un peu et de le placer sur le nez. En cas de nez très encrassé, on peut même superposer deux disques (et j’avoue qu’au début je le faisais, maintenant je n’ai plus besoin que d’un seul disque en entretien) Il faut simplement veiller à ne pas laisser totalement sécher le disque, les impuretés sont plus faciles à retirer lorsque le disque est totalement sec (en général je laisse 10 à 15 minutes)

L’instant glamour !

          J’utilise un tire-comédons pour plus d’efficacité (mais je compte en changer car je n’aime pas trop la forme de celui ci) Voilà toutes les cochoncetés que j’ai récupéré avec, et je suis sûre que j’aurais pu en retirer autant si j’avais poursuivi !

          Comme j’avais oublié de faire une photo avant, j’ai pris une photo que j’avais faite visage nu pour mon maquillage brun et prune : on voit quand même que le nez est bien lisse après, moins granuleux et plus net !

          Je vous invite aussi à lire la revue de Sasha, beaucoup plus complète que la mienne ! Les nouveaux disques ont la forme du nez, et sont plus faciles à utiliser car ils ont la bonne forme. J’attends de finir les miens pour les acheter ;p

Ma note : 8/10

Les + :

  • l’efficacité !
  • la facilité d’utilisation
  • le nombre d’utilisations est important

Les – :

  • le prix peut paraître un poil élevé (mais ça dure longtemps, donc l’investissement vaut le coup)
  • la forme des anciens disques, qu’il faut étirer

Prix : 21,99$ (pour les nouveaux masques) sur Wishtrend

          L’important est bien sûr d’avoir une routine irréprochable, avec démaquillage le soir, et nettoyage matin et soir, car une peau sale = pores encrassés ! En tout cas je n’ai jamais eu cette efficacité avec des produits occidentaux, et ne regrette absolument pas ma conversion au layering japonais, et même si parfois je lui fais un peu des écarts… J’y reviens toujours !