Mon soin préféré pour cuticules épaisses

          Je reviens avec un article sur les cuticules, parce que c’est l’été et que l’été, j’aime me vernir les pieds. Bon, en fait, j’ai les pieds quasiment vernis toute l’année, mais vu que je suis la seule à les voir, je me moque pas mal si ma pédicure est parfaite ou pas… Mais en sandales, je préfère avoir une mise en vernis irréprochable !

          Mon premier article (que vous pouvez trouver par ici) traite de la façon dont je m’occupe de mes cuticules des mains. Sauf que pour les pieds, je n’étais pas vraiment satisfaite des produits que j’avais pour les éliminer qui, même s’ils sont tout de même efficaces, ne me donnaient pas entière satisfaction. Et c’est en Allemagne, au détour d’un stand Sally Hansen (dont j’aime beaucoup les soins) que je me suis laissée tenter par ce challenger… et c’est un perfect win !!

Je choisis quoi comme armes ?

          Et bien déjà le Sally Hansen Gel Cuticule Remover au kiwi. Une texture gélifiée, qui sent bon (enfin je suis pas une référence, mon odorat est proche du (sub)zéro MAIS j’aime bien ce que je sens là) et un tube plutôt économique, même si j’en mets une blinde à chaque fois.
          Et pour repousser les petites peaux pas belles une fois mortes, j’utilise un repousse-cuticule en métal et un coupe-cuticule. Attention, je ne les utilise pas pour les mains, trop agressifs. Mais vu que j’ai les ongles des pieds TRÈS épais, et la corne autour des ongles bien dure, cela ne me pose aucun problème, chose que je ne me risquerai pas à faire sur mes ongles des mains, beaucoup plus fragiles.

Je procède comment en fait ?

          Je commence donc avec des ongles cracra. Je viens de les couper et de les limer, mais je n’ai absolument rien touché d’autre. On voit donc bien les peaux mortes sur la matrice de l’ongle, et la corne dure de chaque côté de l’ongle. Hmm, ça donne envie !!

          J’applique ensuite généreusement le produit sur tout le contour de l’ongle, je déborde bien sûr de partout comme ça je suis sûre de tout enlever (maniaque de la cuticule je vous dis) et je laisser poser 5 bonnes minutes bien tassées. Bon, ok. Parfois j’oublie, et je laisse plus. Mais c’est parce que je joue sur mon téléphone en même temps.

          Et voilà ce qu’il reste sur et autour de l’ongle ! J’ai passé le coupe-cuticule sur les bords de l’ongle, après avoir repoussé les peaux collées sur la matrice avec le repousse-cuticule. Là je précise que je n’ai pas mis de crème hydratante, donc bien sûr, on oublie pas de le faire juste après.

Ma note : 9/10

Les plus :

  • rapide d’utilisation
  • plutôt économique
  • facile à utiliser
  • efficace même sur les cuticules épaisses
  • le petit prix

Les moins :

  • difficulté pour se le procurer (Amazon.fr, en Allemagne si vous êtes frontaliers…)

Prix : environ 6€ sur Amazon

          Si vous avez la chance de tomber dessus, c’est un produit qui vaut grave le coup. Je l’adore, l’utilise aussi bien sur les pieds et les mains, et son remplaçant quand il sera fini sera… lui même, très certainement ! Et vous, vous prenez soin comment de vos cuticules ?

Publicités

Ma nouvelle commande Aroma’Zone !

          Je n’y crois pas moi même, mais cela faisait plus de 8 mois que je n’avais pas fait de commande chez Aroma’Zone – j’en suis très surprise, vu le nombre de choses que j’ai prévu/envie de faire ! Comme ce mois-ci me permettait de faire une grosse commande, je me suis un peu ruinée en vue de mes prochaines préparations ;p

          Voilà donc la commande qui m’a mis sur la paille ! Il y a dedans des trucs que je voulais depuis des lustres, d’autres qui n’étaient dans ma wishlist que depuis peu, en vue de faire quelques recettes trouvées sur le net. Ça faisait un moment que je n’avais pas eu envie de faire de la cosméto maison (même pas mon shampoing, je vous en reparlerai, du coup j’ai testé des shampoings divers et variés comme celui au bambou de chez Cattier, ou La Grande Boucle de Lush) mais là, l’envie est revenue depuis quelques temps, autant en profiter !

          Beurre de cacao blanc : cela faisait hyper longtemps que j’en voulais, mais aucune recette que je voulais faire jusque là n’en avait besoin. C’était donc l’occasion d’en prendre dans mon panier puisque j’ai enfin de quoi l’utiliser !

Prix : 4,70€ les 100ml

          Beurre de Murumuru : je ne connaissais pas du tout ce beurre. Déjà j’adore son nom, et ses propriétés prometteuses pour les cheveux secs et abîmés me parlent (même si je ne les ai pas réellement abîmés, je fais hyper gaffe à eux) 

Prix : 9,50€ les 10ml

          Oxyde de zinc : j’ai prévu de l’utiliser dans la crème pour les pieds abîmés qui me fait de l’œil, comme protecteur de la peau. J’aurais pu en prendre au boulot (l’avantage de bosser en pharmacie) mais je n’y ai même pas pensé !

Prix : 1,90€ les 50g

          Racines d’iris en poudre : poudre très fine et parfumée, j’ai l’intention de l’utiliser dans une recette de shampoing sec à l’arrow root, mais avec son pouvoir exfoliant, je l’utiliserai bien avec la recette du baume à lèvres au miel (que je vous donne plus bas) comme exfoliant pour les lèvres…

Prix : 5,20€ les 50g

          Cire d’abeille jaune : un basique que je n’avais pas, vu que j’en avais pas encore eu l’utilisation. Là, j’ai plusieurs recettes qui en demandent, donc direction mon panier !

Prix : 2,90€ les 50g

          Macérât huileux de calendula : idéal pour les peaux fragilisées, cicatrisant, anti-inflammatoire… Bref, plein de propriétés intéressantes, et il rentre dans la composition du soin post épilation que je veux à tout prix tester et dont j’attends beaucoup.

Prix : 8,50€ les 100ml

          Gel d’aloe vera : un basique que je n’avais même pas dans ma collection (ouais, ouais, j’ai même pas honte, t’as vu ça ?) Je pense qu’on ne présente plus le gel d’aloe vera ? Hâte de l’utiliser pur et/ou dans mes préparations !

Prix : 6,90€ les 100ml

          Huile végétale de noisette : cela faisait longtemps que je voulais l’utiliser (soin des peaux mixtes à grasses) et comme elle entrait dans la composition d’une des recettes de ma wishlist, hop ! panier !

Prix : 8,90€ les 100ml

          Huile essentielle de géranium bourbon : c’est une huile essentielle astringente et antifongique. En plus, elle aiderait pour les vergetures, et je me ferai bien une huile de massage anti-vergetures justement…

Prix : 7,50€ les 10ml

          Huile essentielle de romarin à cinéole : j’en aurais bien eu besoin cet hiver lors de mes affections bronchiques, et comme c’est un revitalisant pour peau et cheveux (utilisé dans la recette de shampoing sec que je veux tester) je l’ai ajouté direct au panier.

Prix : 2,50€ les 10ml

          Huile essentielle de menthe poivrée : celle-ci je ne l’ai pas acheté à proprement parler pour de la cosméto, même si elle me sera utile pour certaines recettes. Je la voulais surtout pour… repousser les araignées !! (vivre dans une maison avec jardin, c’est bien, mais bonjour les invités indésirables… entre les araignées, et les guêpes et les frelons… brrrr !)

Prix : 2,70€ les 10ml

          Huile essentielle de palmarosa : antifongique, draineur lymphatique, astringente… Elle entre dans la composition justement du soin pour les pieds que j’ai envie de faire (je vous livre le lien de la recette plus bas)

Prix : 3,50€ les 10ml

          Extrait de pépins de pamplemousse : je n’avais aucun conservateur jusqu’à maintenant car je n’en avais pas réellement besoin, mais les recettes qui me tentent en contiennent toutes, donc investissement.

Prix : 2,90€ les 5ml

          Vitamine E : comme pour l’EPP, je n’avais aucun conservateur, c’était le moment d’investir. Certaines préparations nécessiteront forcément un conservateur car plus sensibles que mon shampoing, c’était donc incontournable.

Prix : 2,90€ les 5ml

          Pots plastiques 50ml : basique, plat, avec une grande ouverture, ils vont me servir pour des recettes de baumes, crèmes pour les pieds, etc…

Prix : 0,60€ pièce

          Pot plastique avec cupule de protection 15ml : celui-ci, je le réserve à la recette de baume à lèvres au miel que je veux tester (je vous indique la recette plus bas)

Prix : 0,65€

          Pot en verre 65ml : j’ai prévu de tester une recette de déodorant crème au bicarbonate (pareil, vous trouverez le lien de la recette plus bas) mais il pourra servir pour d’autres crèmes que j’ai en tête.

Prix : 1,20€

J’ai prévu de faire quoi avec ça au juste ?

          Voilà donc une petite liste non exhaustive de ce que j’ai prévu de réaliser dans les prochaines semaines/mois (oui, je ne suis pas une rapide, mais j’ai un peu plus de temps qu’avant, on y croit !)

          J’espère que cette petite revue de commande vous a plu, et vous aura donné envie de vous mettre aux cosmétiques maison ! Et pour celles qui sont déjà à fond dedans : quelles recettes avez-vous à me conseiller pour la suite ? J’attends vos avis !

Petit guide de la manucure et de la pédicure

          Une petite revue rapide aujourd’hui sur un petit bouquin sans prétention que j’aime plutôt bien et qui m’a été utile quand j’ai voulu me reprendre… en main !

          Ce livre édité par Larousse est un guide plutôt complet sur l’ongle, ses spécificités, ses problèmes et bien sûr son entretien, qu’il s’agisse des mains ou des pieds. Je n’avais jamais entendu parler de l’auteure, mais je dois reconnaître que ce livre est bien écrit et bien complet.

          Le livre original a été publié en 2008, et il est écrit par Rosie Watson. Une courte introduction mentionne que la dame en question travaille dans le domaine de la manucure et de la pédicure depuis plus de 10 ans, qu’elle est responsable du département esthétique d’une école réputée à Londres, et qu’elle a lancé sa propre gamme de cosmétiques.

          Le premier chapitre du livre concerne les principes de bases. On y trouve des informations générales sur la peau, les ongles, leurs physiologies, des notions de réflexologies. Le chapitre se termine par des exercices pratiques : de la gym pour les mains et les pieds pour assouplir muscles et articulations.

          Le second chapitre s’articule sur les ongles de façon plus poussée : paragraphes sur les différents types d’ongles (épais, striés, cassants…) mais aussi sur les différents types de peaux (sèches, déshydratées…) avec à chaque fois les soins à faire et ne pas faire ! (je plaide coupable pour tout gratter avec mes ongles, pas biiiiien mais je ne peux pas m’en empêcher *honte*)

          Le troisième chapitre est axé sur les problèmes rencontrés, comme les maladies des ongles, mais aussi sur les petits éléments annexes pour avoir de belles mains et de beaux pieds, comme le port de chaussures confortables ou l’épilation à la cire des poils sur les orteils. Si vous êtes un Hobbit, il y a bien sûr prescription pour ces deux cas !

          Au chapitre 4, vous saurez tout, tout, tout sur les accessoires pour réaliser manucure et pédicure, mais aussi en cas d’extensions d’ongles comme l’acrylique ou le gel. J’ai donné, et même si j’apprécie avoir des ongles nickel et solides des jours durant, quand j’ai voulu revenir au naturel, mes vrais ongles étaient sacrément abîmés… J’essaie désormais de faire avec leur nature fragile, en essayant de pas trop râler, car c’est mieux que de les avoir totalement bousillés !

          Le mini chapitre 5 est consacré au vieillissement : comment l’empêcher, les choses à faire, et des exercices d’assouplissement des articulations.

          Le chapitre 6 est *enfin ?* dédié à la manucure ! Ici vous saurez tout : la manucure est détaillée étape par étape, du nettoyage des outils avant la manucure à la mise en vernis, en passant par le limage suivant le type d’ongle (carrés, ronds…) ou le massage des mains et des avants-bras. J’aime ce chapitre parce que tout est parfaitement détaillé, très bien illustré, clair et le résultat final est nickel chrome. En bonus : des soins comme au SPA à l’huile chaude ou à la paraffine, et la mise en beauté des mains masculines !

(Attention, des vernis Essie se cachent sur cette photo !)

          Au chapitre 7 sont décrites toutes les techniques de la pose de faux ongles, du remplissage acrylique ou encore comment bien poser son gel UV. Comme pour le chapitre précédent, c’est très bien détaillé et illustré. Les travaux pratiques de fin de chapitre concernent la réparation des ongles cassés avec de la résine et de la fibre de verre (jamais essayé car je ne dispose pas du matériel, mais ça me sauverait la vie parfois !)

          Le chapitre 8 aborde lui la pédicure en détail. Comme au chapitre sur la manucure, tout est détaillé jusqu’à la pose finale, en passant par le massage des pieds, le ponçage des talons secs ou encore le gommage des pieds. Mention spéciale aux paragraphes sur les masques pour les pieds (et oui, ce n’est pas réservé au visage !) mais aussi aux soins comme le soin à la cire chaude pour pieds et talons secs (un bonheur au passage…) Ce chapitre est très complet, avec beaucoup de photos de massage, de gommage ou encore la pose d’extensions (qui non, ne sont pas réservées aux mains, je ne le savais pas avant de lire ce livre pour ma part)

          Le chapitre 9 présente quelques informations et exemples de nail art, mais ce n’est clairement pas le point fort du livre : si vous rechercher exclusivement des choses à ce sujet, passez votre chemin, il n’est pas fait pour vous.

          Le chapitre 10 montre 4 manucures à réaliser – et surtout comment bien les réaliser  – après vos soins de base. On y retrouve : la french manucure, la pose d’un vernis foncé, la pose d’un vernis rouge vif ou la mise en beauté naturelle avec des vernis couleur peau. Les informations sont un peu succinctes, ce n’est pas le meilleur chapitre du livre.

          Quant au dernier chapitre, il parle des soins et massages réalisés dans les SPAs, et les astuces à retenir chez nous au quotidien, comme des gouttes d’huiles essentielles à ajouter aux bains et crèmes pour apaiser les pieds ou les rafraîchir par exemple.

Ma note : 7/10

Les + :

  • la quantité de photos descriptives
  • la qualité générales des articles et travaux pratiques
  • la manucure et la pédicure détaillées de A à Z
  • les soins à faire comme les massages ou les traitements

Les – :

  • certaines photos font un peu old school… j’aime assez pour ma part !
  • le nail art est plutôt inexistant, mais ce n’est pas non plus le but de ce livre

Prix : 9,55€ sur Amazon

          Un bon petit livre à posséder pour pas cher si vous cherchez plein de conseils pour avoir des mains et des pieds au top, facilement, et l’entretien nécessaire à vos attributs de princesses (et de princes, ne soyez point jaloux !) A déconseiller par contre à celles qui cherchent un livre sur le nail art, car ce n’est pas son propos !

DIY : Gommage pieds, mains et lèvres au karité et au miel

          J’adore faire des mixtures maisons, comme vous avez pu le voir avec mon shampoing ! Les Anglo-saxons utilisent le terme de DIY pour Do It Yourself. Et faire des choses moi même, j’adore cela !

          Comme c’est l’été (enfin… aujourd’hui je me pose des questions, vu le temps gris et froid en Lorraine) beaucoup d’entre nous ont sorti les tongs, sandales et autres nu-pieds. Mais qui dit pieds à l’air, dit aussi pieds impeccables ! On est des Princesses, oui ou non ? (OK, je sais, toutes les princesses ne sont pas toujours les pieds à l’air, mais les pieds à l’air c’est la vie. Na.) Du coup aujourd’hui on se chouchoute avec un gommage tout doux qui fera passer vos pieds de « trucs en friches » à « Cendrillon like », vos mains de Blanche-Neige seront prêtes à recevoir la bague de votre Prince Charmant et vos lèvres attireront tous les preux chevaliers du coin ! (ou pas. C’est vous qui voyez !)

Recette du gommage au karité et au miel

  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 1 cuillère à soupe de beurre de karité
  • 4 cuillères à soupe de sucre fin

          Le sucre va permettre d’exfolier en douceur lèvres, pieds et mains.

          Le miel contient des minéraux et des vitamines, a des propriétés nettoyantes, cicatrisantes et hydratantes.

          L’huile d’olive est une huile émolliente et riche, elle nourrit la peau en profondeur et régule le système naturel d’hydratation de la peau. Elle est aussi calmante, elle apaise les rougeurs et les irritations.

          Le beurre de karité a une action anti-inflammatoire, il apaise et calme les irritations. Il hydrate et nourrit la peau en profondeur. C’est aussi un régénérant cutané, il revitalise les tissus et redonne son élasticité à la peau.

          Pour préparer votre gommage, il suffit de mélanger les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Et pour l’utiliser, rien de plus simple ! Masser doucement chaque zone en faisant de petits cercles. N’utilisez pas de savon pour vous nettoyer : rincer simplement à l’eau claire, le sucre et le miel seront dissouts, ne restera sur la peau que l’hydratation procurée par l’huile et le beurre de karité. Séchez vous et voilà !

          Avec la quantité indiquée, je fais deux gommages dans la semaine OU si j’en ai besoin, j’utilise plutôt le restant pour me gommer les jambes : cela évite les poils incarnés (vu que je m’épile à la cire) et rend les jambes toutes douces, hyper important pour pouvoir mettre des jupes ! (l’hiver, je suis plutôt Chewbacca que Princesse Leia, j’avoue… Vive l’été !) Si vous n’utilisez pas tout en une fois, conservez le au réfrigérateur, mais pas plus d’une semaine (il n’y a pas de conservateur, même si je doute que cela craigne quoique ce soit, je préfère être prudente avec mes préparations) Vous pouvez aussi tout à fait ajouter des huiles essentielles (2 à 5 gouttes) comme l’huile essentielle de bois de rose.

          J’ai fait ce gommage hier en préparation à ma pédicure, et ma corne est très adoucie, les cuticules sont bien hydratées. C’est aussi un vrai bonheur pour les mains et les lèvres ! Et vous, vous aimez aussi faire vos tambouilles maisons ou vous préférez les produits tout faits ?