Soins à Thermapolis, ou comment bien démarrer 2014 !

          Pour commencer, mes meilleurs vœux à vous toutes (et tous !) pour cette nouvelle année qui débute ! Qu’elle soit à la hauteur de vos rêves, et qu’elle soit riche en belles émotions ♥ Pour ma part, j’ai voulu la débuter en prenant soin de moi, et m’offrant 2h de détente absolue à la station thermale Thermapolis.

          Pour les filles qui habitent dans le coin, vous connaissez sans doute ce centre de balnéothérapie situé à Amnéville. Pour les autres, le site regroupe plusieurs lieux : une station pour les cures thermales, la Villa Pompei avec des soins (massages, etc) et Thermapolis. Plus grand public, il est aussi plus abordable que la Villa Pompei.

© Crédit photo : Thermapolis

S’il y a bien quelque chose que je ne fais pas, c’est :

  1. Décompresser, prendre du temps pour moi, ne pas être en train de faire 25 choses à la fois.
  2. M’occuper de mon corps.

Ce corps que je n’aime pas, et qui pourtant a besoin que je m’occupe de lui, et pas que de mon visage, mais mon corps dans sa globalité. Alors pour une fois, et pour bien démarrer l’année, j’ai voulu prendre 2h pour tenter une première approche pour me réconcilier avec

© Crédit photo : Thermapolis

Comment c’est que ça se passe ?

          Après avoir payé votre entrée, direction les vestiaires. Les cabines ont deux portes, l’une pour entrer en chaussures et l’autre pour sortir pieds ou en claquettes pour accéder au bassin. Modernité oblige, on porte un badge magnétique pour la durée du forfait (2 ou 3h) qui sert aussi à bloquer magnétiquement votre casier. Un peu surprenant au début, mais c’est bien pratique, le bracelet étant en plus adaptable à tous les poignets, pas de mauvaise surprise.

          Une fois en maillot, direction la douche, obligatoire. Savonnage en règle, puis direction les pédiluves et le bassin intérieur. Rivière chauffée (j’ai oublié de regarder, mais dans les 38°C) avec un courant à 5 km/h, formidable de se laisser porter ! L’idéal est de commencer par sortir de la rivière intérieure pour accéder aux bassins extérieurs. Là le contraste entre la chaleur de l’eau et le frais de l’extérieur est une pure merveille ! (ma préférence : y aller quand il neige, c’est un pur bonheur)

          Je partage généralement mon temps en 2 et passe la moitié du temps ici (ou à l’intérieur) avant de passer aux autres activités du centre. Je profite donc des bassins extérieurs pour utiliser les buses de massages : cuisses, dorsaux, fessiers, genous…. et le col de cygne qui propulse l’eau à fort débit sur les épaules (mon préféré !) Le petit inconvénient : les gens monopolisent facilement les jets de massage, et on peut attendre assez longtemps parfois. Souvent je détourne une buse pour un autre usage (par exemple : celle des cuisses sert aussi pour les fessiers)

          Une fois les activités aquatiques finies, direction ma serviette, un petit verre d’eau à la fontaine et je fonce à la partie orientale du lieu pour enchaîner avec le hammam. J’adore ça, mais j’ai du mal à supporter la chaleur humide… Au choix : le hammam simple ou le hammam aux huiles essentielles. Génial pour les bronches, mais mon côté asthmatique ne supporte pas, et j’étouffe ! Du coup, j’essaie de rester simplement le plus longtemps possible dans la partie sans huiles essentielles. Quand j’y arrive, je ne regrette jamais : sentir son corps évacuer les toxines, transpirer, s’adoucir, se libérer de ce qui l’encrasse… est un vrai bonheur.

          Quand je n’en peux plus, direction la douche et… le bain d’eau glacée !! Le plus difficile, c’est de se forcer à rentrer dedans, et ne pas y aller sur le bout des pieds : on n’y rentre jamais dans ce cas-là. Il ne faut pas se poser de questions et y aller franco ! Et ça fait grave du bien (mais bon, faut pas déconner, je ne reste que quelques secondes en entier dedans hein !)

          Direction ensuite la partie indienne de Thermapolis, pour un petit tour au sauna :

© Crédit photo : Thermapolis

          Là, je peux y rester DES HEURES. Sérieux, j’adore le sauna ! Comme c’est sec, je peux y rester sans souci, contrairement au hammam. Un vrai délice, le calme (même quand il y a du monde), la chaleur pas trop agressive, le sec, le contact du bois, j’adore. Le temps y passe toujours trop vite d’ailleurs…

          Une fois fini, comme pour le hammam : douche et bain glacé. Avant d’aller se reposer quelques minutes pour terminer les 2h sur les marbres chauds de la salle égyptienne…

© Crédit photo : Thermapolis

J’emmène quoi avant d’y aller ?

          L’avantage : c’est assez simple de s’y préparer. Vous n’aurez pas besoin de grand chose, mais c’est selon vos envies et vos besoins bien sûr, j’y vais pour ma part au strict minimum :

  • Des vêtements amples ou faciles à enlever et enfiler : vous ne perdrez pas votre temps dans les cabines ainsi.
  • 2 serviettes : ils conseillent une spéciale pour le sauna en plus de votre serviette, je dirais surtout une pour le centre à proprement parler, et une pour s’essuyer si elle est trop mouillée pour le faire correctement pour se rhabiller.
  • Du gel douche. Il y a du savon à chaque douche, mais au cas où vous êtes sensibles par exemple (même s’il est très doux je trouve), prenez le votre.
  • Du shampoing : je ne me lave jamais les cheveux sur place, pour profiter au max (vu que ma routine capillaire est beaucoup trop longue) mais vous pouvez bien sûr le faire (sèche-cheveux et miroirs à disposition)
  • Votre déodorant, pour le rhabillage.
  • Des claquettes pour marcher dans le centre. Je n’en prends pas, c’est généralement bien propre, et je n’aime pas m’encombrer.
  • De quoi attacher les cheveux longs.
  • Du lait corporel / de la crème hydratante pour le corps et le visage si vous souhaitez vraiment le faire en vous rhabillant. J’attends toujours d’être rentrée pour le faire, histoire de ne pas perdre trop de temps.
  • Votre maillot bien sûr !
  • Une bouteille d’eau, et éventuellement un petit encas, car mine de rien, ça creuse !
Je gère comment une fois là bas ?

          Le forfait commence au tourniquet d’entrée. Les phases de déshabillage / rhabillage sont donc comprises dans le forfait : d’où le fait de ne pas s’embêter à arriver en jupe / collants / talons, sauf si vous allez vite pour vous changer. Je dirais que je perds 20 / 25 minutes en cabine, sur 2h, c’est mine de rien pas mal.

          C’est aussi pour cette raison que je ne me lave les cheveux qu »à la maison, tout comme je ne mets pas de lait corporel sur place. J’aime prendre mon temps dans les activités, donc je laisse ces étapes pour la maison. Si vous dépassez votre horaire, il vous en coutera 2,50€ la demi-heure supplémentaire – ce n’est pas la mort, mais c’est dommage, autant prendre 3h dans ce cas.

Combien ça coûte ?
  • 14€ le forfait 2h
  • 18€ le forfait 3h
  • 2,50€ la demi-heure supplémentaire

          J’avoue que j’avais oublié à quel point cela fait du bien de prendre soin de son corps dans sa globalité. J’avais oublié que c’était aussi agréable d’y aller, même seule : ne parler à personne pendant 2h et ne penser qu’à soi, cela fait un bien fou quand les autres sont notre priorité dans notre vie quotidienne. Bonne résolution 2014 : y aller plus souvent pour chouchouter ce corps blessé, et qui sait, peut-être y aller *enfin* avec mon Homme ?!

Publicités

Mini shopping allemand chez Dm et Müller

          Ce week-end j’ai eu la chance d’aller faire découvrir la ville de Trèves à des amis venus pour les fêtes. Je n’ai pas raté l’occasion de faire un peu de shopping ! Vous connaissez ou avez découvert Dm dans un précédent article (juste par ici !), j’en ai aussi profité pour aller dans une autre « droguerie », Müller !

          A la différence de Dm, Müller propose du maquillage de « luxe » (Guerlain, Lancôme…) et des produits de parapharmacie (Clinique, Avène…) Les prix y sont identiques à la France pour le maquillage, mais plus chers pour les soins (normal, ce sont des produits français) Par contre, on y trouve toutes les grandes marques de parfum à prix réduits par rapport à la France (hautement intéressant) mais aussi d’autres marques : si on retrouve Catrice, Essence… on trouve également OPI (assez cher, comme en France), Sally Hansen, Burt’s Bees

          J’ai commencé ma virée shopping chez Dm pour voir les petites nouveautés que je pouvais y trouver, vu que j’ai pas mal de choses déjà à la maison !

          Balea spray boucles : toujours dans la gamme sans silicone que j’aime beaucoup. Je cherchais un spray pour aider à former mes boucles et les faire tenir quand j’utilise des bigoudis pour avoir des boucles plus souples et ondulées. Il contient aussi des protéines de blé. Hâte de le tester et de voir si ma routine capillaire peut être améliorée !

Prix : 2,45€

          Balea stick lèvres intensif beurre de karité et huile d’argan : il est d’une douceur ! Bien crémeux comme j’aime, et il tient bien longtemps sur les lèvres. Adopté !

Prix : 0,85€

          Balea stick lèvres à l’amande : c’est une édition limitée, elle n’est même plus sur le site. Il est crémeux, mais tient un peu moins sur les lèvres que le précédent. Aucun regret vu le prix, il sera parfait dans ma blouse pour le travail, où j’en mets souvent.

Prix : 0,85€

          Balea crème démaquillante visage : pour le coup, petite erreur de traduction ! J’avais compris que c’était une crème nettoyante (moussante donc) mais elle est démaquillante et donc ne mousse pas. Je l’ai testé visage non maquillé, elle est très douce, agréable, avec de la vitamine E, de l’hamamélis, de l’extrait de melon (et du miel ? j’arrive pas à bien traduire lol) Je vais tester en remplacement de mon huile démaquillante, voir ce qu’elle vaut vraiment.

Prix : 1,45€

          Catrice font de teint All Mat Plus Shine Control : je cherchais un fond de teint en alternance à ma BB crème Catrice que j’aime bien, mais je cherchais quelque chose qui soit plus adapté pour un maquillage de sortie – histoire d’avoir un fini tip top nickel. Je connaissais son ancienne version, la nouvelle devrait être du même acabit, à savoir : bon ! Ce que j’aime aussi, les teintes VRAIMENT claires, j’ai du mal à trouver des teintes suffisamment claires avec mon teint. Le 010 Light Beige est parfait pour moi

Prix : 6,45€

          Catrice stylo highlighter Made To Stay : je l’ai pris en 010 Eye Like ! qui est un joli rose champagne, à appliquer au coin interne de l’œil pour l’illuminer (par exemple) Il tient de LA FOLIE, même en frottant et après lavage de main, le swatch n’est pas parti !

Prix : 3,75€

          Catrice ombre à paupière Intensif’eyes Wet & Dry : j’ai choisi la teinte 090 Ninja Purples, un joli violet bien pigmenté, avec du rose, des éclats pailletés… Bref une petite merveille !

Prix : 4,95€

          Ebelin pinceau à poudre : j’avais besoin d’un nouveau pinceau à poudre, et j’A-DO-RE les pinceaux de cette marque (marque propre à Dm je crois bien) Il est d’une douceur incroyable, je le surkiffe !

Prix : 4,95€

          Alnature Marzipan Nougat : ouiiii, je sais, ce n’est pas du maquillage, mais j’adoooore ces barres au massepain ❤ Incontournables quand je vais chez Dm, je suis malheureuse si je n’en ramène pas !

Prix : 0,95€

          Comme je cherchais des choses que je n’ai pas trouvé chez Dm, j’ai fait un passage express chez Müller, notamment pour mon sèche-vernis Sally Hansen que je love d’amour comme une folle !

          Sally Hansen gel cuticules : je cherchais un remplaçant vraiment efficace à mon gel émollient pour les cuticules d’Orly. Je l’ai testé et OUI, il en est le digne remplaçant ! Je le trouve même plus efficace que la crème émolliente à l’aloe vera que j’avais de Sally Hansen également. Un gros coup de cœur pour un mini prix !

Prix : 3,95€

          Sally Hansen Insta-Dri top coat : LE top-coat sèche-vernis que j’aime le plus au monde. J’ai essayé le Sèche-vite et le Essie Good to Go, mais vraiment c’est celui que je préfère : un poil plus de temps pour la sensation d’ongles secs (pour savoir si c’est ok : tapoter deux ongles l’un contre l’autre : si la sensation est collante, le vernis n’est pas sec. Sinon, vous êtes ok pour la suite !) par contre une fois que c’est ok sur mes ongles, je peux me coucher, je sais que je n’aurais pas de traces sur les ongles au réveil. Bien sûr, je ne l’achète pas chez Sephora, où il est à 9,00€ !

Prix : 7,95€

          Catrice poudre illuminatrice Prime & Shine : la poudre a un fini irisé sublime et discret, elle est très belle, douce. Bref comme d’habitude, Catrice m’a encore conquise !

Prix : 4,45€

          Essence Stay Concealer Long-Lasting 16h : la texture est douce, soyeuse, à voir en situation mais le produit ne semble pas creaser dans le creux du cerne, et a priori pas besoin de le poudrer.

Prix : 2,45€

          Riffi Natural & Care gant de massage : résolution pour 2014 : j’ai décidé de m’occuper un peu plus de mon corps (le visage et les mains, ça va, mais j’ai tendance à faire le strict minimum pour le reste…) j’ai investi dans ce gant tout doux mais légèrement grattant, en coton et lin, pour masser à sec mon corps le soir – peut-être avec une huile sèche. Si vous avez des idées, je suis preneuse…

Prix : 6,99€

          J’ai pour une fois été plutôt raisonnable, mais entre la fin d’année et le fait que j’ai déjà beaucoup de choses… Ce qui ne m’empêchera pas de racheter des choses rapidement, même sans nécessité, juste par envie d’essayer ! Et vous, c’est quoi votre bonne résolution beauté pour 2014 ?

Shopping chez Dm : Allemagne, mon amour !

          De retour après un peu d’absence (une mégaaa rhino-pharyngite carabinée, de la fatigue, et pas trop le moral sont passés par là) j’ai profité de mon jour de repos hebdomadaire pour faire un truc que toutes les filles adorent : le shopping. Et pour faire mieux : j’ai profité de mon jour de repos hebdomadaire pour faire un truc que tooooutes les frontalières kiffent : faire du shopping en Allemagne dans les magasins Dm !!

          Dm, c’est une chaîne de magasins que l’on trouve en Allemagne, et qui, n’ayons pas peur des mots, tue sa méga race. Chez Dm c’est blindé : de maquillage, de produits de beauté, de produits pour le corps, de produits pour les cheveux, de parfum… Mais c’est aussi blindé de « produits » secs : coton, mouchoirs, produits pour bébés, couches, produits pour la maison, épicerie sèche (riz, céréales, bonbons, chocolat…) bien, mais alors bien moins cher qu’en France ! De grands rayons, des tonnes de produits de tous les côtés, des marques connues (Nivea, Rexona, Dove, Weleda, Neutrogena, Scholl, L’Oréal, Gemey Maybelline…) mais aussi des marques moins connues (Essence, Catrice, Maxfactor…) voir carrément des marques allemandes inconnues au bataillon et pourtant de bonne qualité à en juger les échos que j’en ai (Balea, P2 Cosmetics….)

          Aujourd’hui j’y allais surtout pour du maquillage Catrice, car comme vous l’avez vu ici par exemple, j’utilise beaucoup de leurs produits dans mes maquillages quotidiens, notamment le teint, mais pas que ! Mais je savais aussi que j’allais craquer pour un tas d’autres trucs à tester, des réserves à faire (comme mon déodorant, moitié moins cher qu’en France) et verdict : OUI, ma carte bleue est décédée !! Décédée vous dis-je !! *fière et honteuse à la fois, toute la dualité du signe de la Balance*

          Première étape du shopping : les produits de soins corporels et capillaires. Des réserves de crèmes mains (j’adore cette crème Nivea qui fait un excellent job, 1,95€ contre 3,19€ dans mon Super U de chez moi que je fais les courses), des réserves de déodorants (1,55€ contre 2,95€ en ce moment chez Cora par exemple – d’habitude c’est même plutôt 3,20€… –  m’voyez ?), et puis des essais de la marque Balea qui m’intéressait bien après les bonnes critiques que j’en avais eu : rapport qualité/prix imbattable semble-t-il, et déjà niveau prix, on y est !

          Nivea crème main douceur nourrissante : j’adore cette crème. Mais vraiment. D’ailleurs suivez le lien vers Beauté Test, je ne suis pas la seule à en être ravie ! Ni grasse, ni collante, mais ultra nourrissante et je trouve bien réparatrice, je l’a-do-re. Et vu son mini prix en Allemagne, j’ai stocké ! Faut que je vous fasse un article sur les mains, je ne compte plus les tubes que j’ai… *folie, folie*

Prix : 1,95€

          Rexona Women crystal clear aqua : mon seul déodorant depuis des années. Je suis sèche du début à la fin de la journée, même si l’été, vu que j’hypersue (ouais, ça existe pas comme verbe, mais m’en fout, ça claque), je suis obligée de l’associer à un autre de la gamme (le Maximum Protection confidence, beaucoup moins cher qu’en France lui aussi) Bref, même si j’en avais encore un d’avance, je stocke aussi !

Prix : 1,55€

          Balea crème pour les mains à l’urée : 5% d’urée pour une crème main qui me faisait de l’oeil… Bon, OK, elles me faisaient TOUTES de l’oeil !! Mais je ne pouvais pas tout acheter non plus… Le parfum est sympa et pas trop fort, elle n’est pas grasse du tout, et après une première utilisation, laisse la peau très confortable. Ce qui m’intéresse c’est l’urée qui en plus d’être hydratante est kératolytique : certes avec la concentration qui est là il n’y aura pas de différence flagrante, mais j’espère à terme avoir moins de petits cals !

Prix : 1,15€

          Balea crème lavante miel et lait : je cherche toujours de quoi remplir mon distributeur à savon de la salle de bain, mais je ne suis jamais vraiment satisfaite de mes choix… J’ai décidé de tester cette recharge de 500ml à prix tout doux, il parait qu’elle est top, et puis ce prix… quand on voit les recharges même de marques distributeur à 0,75€ les 250ml, ça donne pas envie de se priver de tester !

Prix : 0,55€

          Balea conditionneur pour cheveux bouclés : joie dans mon cœur ! des soins sans silicone ! Hâte d’être à mon shampoing du dimanche pour tester ces petites merveilles… Je ne sais même pas par quoi commencer en fait, gniiiii *crise* Promesses de boucles parfaites pour celui ci, on va bien voir !

Prix : 1,45€

          Balea crème de soin pour cheveux bouclés : ses promesses : effet antistatique, protection à la chaleur et boucles définies. J’attends de voir ce qu’elle a dans le ventre, mais si elle est aussi géniale qu’elle prétend l’être, je vais très vite retourner vider les stocks !

Prix : 2,95€

          Balea conditionneur à l’huile d’argan : encore un produit qu’il a l’air top. De l’huile d’argan, de la glycérine… Il est fait pour les cheveux abimés, ce qui est mon cas – car même si j’en prends soin, cheveux bouclés + longs = cheveux fragiles. De toute façon je suis constamment à la recherche de LA routine cheveux parfaite, donc il me FAUT tester des nouveaux produits ;p

Prix : 1,45€

          Balea soin gloss traitement intensif 1 minute : un soin qui ravive les cheveux bruns, avec du henné, des filtres UV… Il y a toute une gamme derrière, je vais déjà essayer le soin intensif car mes cheveux en ont besoin et si c’est top, je compte bien acheter l’après-shampoing pour alterner avec ceux que j’ai déjà. Existe aussi pour les cheveux blancs, les cheveux blonds….

Prix : 0,95€

          Deuxième étape du shopping : les produits pour les ongles. J’adooooore les vernis, cela va sans dire, mais je raffole aussi des soins : bases, top coat, sèche-vernis… Petit tour d’horizon du loot !

          Catrice vernis à onglesKitsch Me If You Can est un top coat pailleté rose, trop trop beau ❤ Et il sera parfait posé sur  The Monkey Gets Funky, un beau bois de rose avec des micro paillettes dorées.

Prix : 2,75€

          Essence express dry drop : On va voir si ces petites gouttes seront aussi efficaces que mon Sally Hansen Instant Dry, mais pour le prix, même si ça n’allait pas, je n’aurais pas de regret !

Prix : 1,95€

          Essence vernis colour and go : un beau vernis à micro paillettes violet foncé, hâte de l’essayer !

Prix : 1,55€

          Essie vernis à ongles : Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! un vernis Essie ❤ Et oui, les vernis Essie sont 5€ moins cher qu’en France, ce qui les rend très abordables ! Et une bonne alternative quand je ne veux pas commander aux USA (certes un peu moins chers, mais avec les frais de ports…) Celui ci est de la nouvelle collection et c’est For The Twill Of It, un superbe gris à reflets rose.

Prix : 7,95€

          P2 Cosmetics soins : deux petits produits d’une marque allemande propre aux magasins Dm si j’ai bien compris. J’ai pris pour tester un soin pour enlever les cuticules et un soin nourrissant ongles et cuticules.

Prix : 1,85€ et 1,95€

          Troisième et dernière étape : le magnifique loot Catrice, et quelques autres produits d’une marque allemande comme des pinceaux et un dupe de la Beauty Blender, on va voir si elle fait mieux que ma petite éponge Kiko !

          Ebelin pinceaux : j’avais besoin d’agrandir mon cercle de pinceaux car je n’en ai pas beaucoup. Vu que ceux ci avaient des poils plutôt sympas, je vais tester ! J’ai donc pris un pinceau pour le creux de la paupière, un pinceau plat pour la paupière ou le correcteur (qui me servira je pense justement avec un produit Catrice acheté plus bas ;p) et un goupillon pour les sourcils car ma vieille brosse Sephora était totalement destroy (en même temps, elle doit être plus vieille que Gandalf…)

Prix : 1,15€ le goupillon, 2,95€ les pinceaux

          Ebelin éponge oeuf : la dupe de la Beauty Blender ! On va bien voir ce qu’elle a dans le ventre (oui encore une fois, je suis un peu barbare à mes produits ;p) Mais pour le prix aucun regret si elle n’est que moyenne, donc c’est un achat raisonnable ;p

Prix : 2,45€

          Catrice absolute nude palette : vu que je n’avais pas en ma possession la palette Naked, que je cherchais de jolies couleurs nude, j’ai craqué pour cette palette, sachant que les fards à paupières de Catrice sont de bonne qualité, et les couleurs de cette palette sont juste superbes ❤

Prix : 4,95€

          Catrice mascaras : deux nouveaux mascaras, parce que je trouve que je n’en ai jamais assez. Oui, bon, je suis sûre que j’en ai TROP, mais tant pis ! Donc les bébés à m’avoir rejoint : le Better Than False Lashes en noir, et le Lashes To Kill False Lashes en noir. Et comme j’entame mon nouveau, j’ai racheté mon mascara transparent pour les sourcils (qui ne colle pas contrairement à certains, comme le Sephora)

Prix : 4,45€ le Better Than, 3,95€ le Lashes To Kill, et 2,95€ le transparent

          Catrice palette correcteur : MA palette pour un teint top. Déjà le rose pour mes cernes, sous mon anticernes. Ensuite un mélange de vert et de beige pour camoufler mes petits boutons et cicatrices. Et le plus clair en highlighter !

Prix : 3,45€

          Catrice made to stay eyeliner : un eyeline pêche (waterproof siouplait) fait pour la muqueuse, pour les matins où l’on dirait que je sors de Shaun of The Dead, ce qui arrive euh… tous les jours. Vive Catrice de me rendre présentable aux yeux du monde !

Prix : 2,75€

          Catrice highlighter : un pinceau illuminateur, dans la lignée d’une Touche Eclat d’Yves Saint Laurent. Je m’en sers sous le sourcil pour le mettre en valeur, sur le coin externe de l’œil, sur le sillon nasogénien, sur l’arc de cupidon… Bref en touche pour illuminer le visage. Un rachat, encore une fois, je l’aime beaucoup !

Prix : 2,75€

          Catrice poudre : ma poudre Catrice est discontinuée, mais ils l’ont remplacée par une nouvelle, la All Matt Plus Shine Control. Comme d’habitude prise en transparent, je ne pense pas être déçue. Et vu que je m’essaie au contouring, je me suis pris la Sun Glow Matt Bronzing en teinte moyenne.

Prix : 3,45€ et 3,95€

          Catrice camouflage concealer : petite nouveauté de la marque, comme je cherchais justement un anticernes, j’aurais bien pris un Mac ou un Bobbi Brown, mais niveau prix, c’est pas pareil… Vu que d’après le testeur, il a l’air de faire un bon petit job, je lui ai laissé une chance !

Prix : 2,95€

          Catrice sourcils : comme d’habitude, rachat de mon kit sourcil adoré, hein, on change pas une équipe qui gagne ! Et pour changer, j’ai voulu testé un crayon sourcil, je l’ai choisi en teinte Date Wish Ash-Ton, un taupe grisé.

Prix : 3,95€ et 2,45€

          Catrice BB cream : je la trouve top pour tous les jours, et je n’ai pas trouvé chaussures à mon pied dans d’autres marques… Donc rachat !

Prix : 5,95€

          Catrice taille crayon : je dois en avoir 5 à la maison… mais alors aucune idée d’où ! On appelle ça l’organisation M’ssieurs Dames ;p Bon ben… j’en ai racheté un sixième quoi ;p

Prix : 1,95€

          Bon avec tout ça, je vous raconte pas les pleurs de ma carte bleue… Et comme ce n’est pas suffisant, j’ai aussi pris du gel douche pour mon Homme, des bonbons, des barres de chocolat (hmmm *bave*)… Bref un shopping absolument génial, un compte en banque bien délesté (aie aie !) mais après les mauvais jours passés, ce fut un vrai remonte-moral… Reste plus qu’à tout essayer !!

Petit guide de la manucure et de la pédicure

          Une petite revue rapide aujourd’hui sur un petit bouquin sans prétention que j’aime plutôt bien et qui m’a été utile quand j’ai voulu me reprendre… en main !

          Ce livre édité par Larousse est un guide plutôt complet sur l’ongle, ses spécificités, ses problèmes et bien sûr son entretien, qu’il s’agisse des mains ou des pieds. Je n’avais jamais entendu parler de l’auteure, mais je dois reconnaître que ce livre est bien écrit et bien complet.

          Le livre original a été publié en 2008, et il est écrit par Rosie Watson. Une courte introduction mentionne que la dame en question travaille dans le domaine de la manucure et de la pédicure depuis plus de 10 ans, qu’elle est responsable du département esthétique d’une école réputée à Londres, et qu’elle a lancé sa propre gamme de cosmétiques.

          Le premier chapitre du livre concerne les principes de bases. On y trouve des informations générales sur la peau, les ongles, leurs physiologies, des notions de réflexologies. Le chapitre se termine par des exercices pratiques : de la gym pour les mains et les pieds pour assouplir muscles et articulations.

          Le second chapitre s’articule sur les ongles de façon plus poussée : paragraphes sur les différents types d’ongles (épais, striés, cassants…) mais aussi sur les différents types de peaux (sèches, déshydratées…) avec à chaque fois les soins à faire et ne pas faire ! (je plaide coupable pour tout gratter avec mes ongles, pas biiiiien mais je ne peux pas m’en empêcher *honte*)

          Le troisième chapitre est axé sur les problèmes rencontrés, comme les maladies des ongles, mais aussi sur les petits éléments annexes pour avoir de belles mains et de beaux pieds, comme le port de chaussures confortables ou l’épilation à la cire des poils sur les orteils. Si vous êtes un Hobbit, il y a bien sûr prescription pour ces deux cas !

          Au chapitre 4, vous saurez tout, tout, tout sur les accessoires pour réaliser manucure et pédicure, mais aussi en cas d’extensions d’ongles comme l’acrylique ou le gel. J’ai donné, et même si j’apprécie avoir des ongles nickel et solides des jours durant, quand j’ai voulu revenir au naturel, mes vrais ongles étaient sacrément abîmés… J’essaie désormais de faire avec leur nature fragile, en essayant de pas trop râler, car c’est mieux que de les avoir totalement bousillés !

          Le mini chapitre 5 est consacré au vieillissement : comment l’empêcher, les choses à faire, et des exercices d’assouplissement des articulations.

          Le chapitre 6 est *enfin ?* dédié à la manucure ! Ici vous saurez tout : la manucure est détaillée étape par étape, du nettoyage des outils avant la manucure à la mise en vernis, en passant par le limage suivant le type d’ongle (carrés, ronds…) ou le massage des mains et des avants-bras. J’aime ce chapitre parce que tout est parfaitement détaillé, très bien illustré, clair et le résultat final est nickel chrome. En bonus : des soins comme au SPA à l’huile chaude ou à la paraffine, et la mise en beauté des mains masculines !

(Attention, des vernis Essie se cachent sur cette photo !)

          Au chapitre 7 sont décrites toutes les techniques de la pose de faux ongles, du remplissage acrylique ou encore comment bien poser son gel UV. Comme pour le chapitre précédent, c’est très bien détaillé et illustré. Les travaux pratiques de fin de chapitre concernent la réparation des ongles cassés avec de la résine et de la fibre de verre (jamais essayé car je ne dispose pas du matériel, mais ça me sauverait la vie parfois !)

          Le chapitre 8 aborde lui la pédicure en détail. Comme au chapitre sur la manucure, tout est détaillé jusqu’à la pose finale, en passant par le massage des pieds, le ponçage des talons secs ou encore le gommage des pieds. Mention spéciale aux paragraphes sur les masques pour les pieds (et oui, ce n’est pas réservé au visage !) mais aussi aux soins comme le soin à la cire chaude pour pieds et talons secs (un bonheur au passage…) Ce chapitre est très complet, avec beaucoup de photos de massage, de gommage ou encore la pose d’extensions (qui non, ne sont pas réservées aux mains, je ne le savais pas avant de lire ce livre pour ma part)

          Le chapitre 9 présente quelques informations et exemples de nail art, mais ce n’est clairement pas le point fort du livre : si vous rechercher exclusivement des choses à ce sujet, passez votre chemin, il n’est pas fait pour vous.

          Le chapitre 10 montre 4 manucures à réaliser – et surtout comment bien les réaliser  – après vos soins de base. On y retrouve : la french manucure, la pose d’un vernis foncé, la pose d’un vernis rouge vif ou la mise en beauté naturelle avec des vernis couleur peau. Les informations sont un peu succinctes, ce n’est pas le meilleur chapitre du livre.

          Quant au dernier chapitre, il parle des soins et massages réalisés dans les SPAs, et les astuces à retenir chez nous au quotidien, comme des gouttes d’huiles essentielles à ajouter aux bains et crèmes pour apaiser les pieds ou les rafraîchir par exemple.

Ma note : 7/10

Les + :

  • la quantité de photos descriptives
  • la qualité générales des articles et travaux pratiques
  • la manucure et la pédicure détaillées de A à Z
  • les soins à faire comme les massages ou les traitements

Les – :

  • certaines photos font un peu old school… j’aime assez pour ma part !
  • le nail art est plutôt inexistant, mais ce n’est pas non plus le but de ce livre

Prix : 9,55€ sur Amazon

          Un bon petit livre à posséder pour pas cher si vous cherchez plein de conseils pour avoir des mains et des pieds au top, facilement, et l’entretien nécessaire à vos attributs de princesses (et de princes, ne soyez point jaloux !) A déconseiller par contre à celles qui cherchent un livre sur le nail art, car ce n’est pas son propos !

Ma routine pour des boucles au top

          Mes cheveux, c’était un peu une relation haine/amour…. Pendant longtemps, je n’aimais pas mes boucles, je n’aimais pas leur sécheresse, je n’aimais pas leurs frisottis. Aujourd’hui, j’assume pleinement être une Curly Girl, grâce à une routine adaptée !

          La routine, elle ne s’est bien sûr pas faite du jour au lendemain. J’ai appris, j’ai lu, j’ai testé… Et surtout j’ai compris. Parce que les cheveux bouclés demandent de l’entretien, de l’attention, et surtout de la compréhension : comprendre leur nature, leur besoin, comprendre qu’on ne peut pas en faire ce que l’on veut, qu’être une Curly Girl c’est apprendre à vivre avec les bad hair days où ils n’en font qu’à leur tête et ne sont pas aussi beaux qu’on le voudrait.

          Un cheveu bouclé, même s’il est épais comme le mien, est sec, car du fait des spirales des boucles, le sébum ne descend pas le long de la tige. Un cheveu sec donc, pas incompatible avec un cuir chevelu gras ou à pellicules – ce qui est mon cas. Le cheveu bouclé est également plus terne, car il renvoie moins bien la lumière, surtout si les écailles sont ouvertes du fait de manque de soin.

          Un cheveu bouclé va donc demander d’être nourri, mais aussi de l’hydratation, de l’hydratation, de l’hydratation ! Et surtout, deux pièges qu’il faut prendre en compte :

  • les tensioactifs : sodium laureth sulfate, sodium lauryl sulfate… ce sont des agents moussants très puissants, qui donnent la mousse au shampoing, mais en contrepartie détruisent le film protecteur du cheveu, d’où la sécheresse (imaginez vous laver avec de la lessive : je ne suis pas sûre que votre peau apprécierait….)
  • les silicones : ils gainent le cheveu, le rendent brillant et facile à coiffer MAIS sont redoutables. La plupart sont non solubles dans l’eau, par conséquent forment un film sur le cheveu, films qui s’accumulent à chaque shampoing, et asphyxient le cuir chevelu… A terme, les cheveux sont ternes, alourdis. Un excellent article sur ce site si vous voulez en savoir plus !

          Voilà l’ensemble de mes produits de soin, une routine que j’ai peaufiné sur 8 mois, et que je continue encore à améliorer (dur, dur la vie de Curly Girl ;p)

  • un avant-shampoing pour nourrir (crème ou huile)
  • mon shampoing fait maison (l’article ici !)
  • un conditionneur hydratant sans silicone
  • une crème sans rinçage nourrissante
  • un gel à l’aloe véra pour donner du corps aux boucles
  • un gel coiffant pour sceller la forme des boucles (et les faire tenir toute la semaine !)

          Depuis que j’ai découvert les bains d’huiles, je ne zappe jamais cette étape. Parfois je laisser poser l’huile toute entière la nuit, parfois quelques heures, parfois à peine 20 min… Mais même en 20 minutes, c’est une merveille pour les cheveux secs ou abimés. J’alterne mon soin Puressentiel que j’adore avec le masque avant-shampoing Jasmine Hair’oïne qui donne chez moi de très bons résultats (et moins de frisottis, comme prévu sur l’emballage !)

          Mon shampoing adoré, celui dont je vous ai déjà parlé, me sert à nettoyer le soin avant-shampoing et les résidus de produits coiffants, de pollution… J’ai récemment gardé la même base, mais ajouté quelques produits (comme de l’oléïne de karité) J’attends de voir sur plusieurs mois ce que ça donne, mais pour le moment, j’aime assez, à part le fait que le shampoing est plus fluide qu’avant…

          J’adore cette gamme, que je trouve hyper efficace, et à prix tout doux ! Le conditionneur est sans silicone, et nourrit vraiment très bien les cheveux. Je ne rince jamais totalement les cheveux après l’avoir laissé poser 5 bonnes minutes : je ne le rince qu’à 80-90% suivant le niveau d’hydratation que j’ai besoin. Cela réduit les frisottis et laisse les cheveux souples.

          Attention par contre à ne pas laisser trop de conditionneur ! Si vous avez les cheveux fins, mieux vaut le rincer totalement : cela risquerait de les alourdir. Je le fais car j’ai les cheveux très épais, et si je rince totalement, mes cheveux manquent de nutrition. D’ailleurs, si je vois que mes cheveux en ont besoin, je complète après rinçage avec une noix de crème de soin de la même gamme, que je masse dans les cheveux et qui ne se rince pas.

          Une fois que j’ai rincé mon conditionneur, je presse mes cheveux pour éliminer le plus gros de l’eau, tête en bas. Je prélève 2 doigts de gel à l’aloe véra, que je répartis dans les cheveux et je continue à froisser les cheveux en les remontant vers le crâne, jusqu’à ce qu’ils aient bien dégorgés.

          Je laisse mes cheveux quelques minutes sous une serviette en microfibre, et ensuite je scelle les boucles avec ce gel coiffant (grosso modo, je prélève 2 à 3 doigts de gel pour ma longueur de cheveux) En séchant, les boucles vont se cartonner, mais il suffit de passer sa main aux racines et de secouer délicatement les cheveux (ou de passer simplement une bonne nuit de sommeil dessus !) pour que l’effet carton disparaisse et qu’il ne reste que des boucles bien définies !

          Dans l’absolu, je sèche uniquement mes cheveux à l’air libre. Si VRAIMENT je ne peux pas faire autrement (comme par exemple si je me lave les cheveux en fin d’après-midi, car il me faut 5 bonnes heures qu’ils soient secs en hiver !) je les sèche à 60-70% et au diffuseur uniquement, tête en bas, en remontant les cheveux vers le crâne.

          Grâce à cette routine, j’ai retrouvé des cheveux en meilleure forme, même après avoir fait des mèches décolorées, et surtout, mes cheveux sont bien moins secs et sans frisottis… Enfin, ça, c’est quand le temps ne s’y mêle pas par exemple ! Mais désormais, j’affiche mes boucles sans complexe, on me complimente sur mes cheveux et à moins de les attacher, je garde de belles boucles jusqu’une semaine après mon shampoing. GO CURLY !

Ciracle : victoire contre les points noirs !

          S’il y a bien quelque chose que je ne supporte pas, c’est avoir des points noirs et le nez tout granuleux qui va avec ! Grâce à Sasha et son article, j’ai découvert avec bonheur les disques anti-points noirs de la marque Ciracle, et j’aime autant vous dire que ça dépote !

          Sasha, c’est un peu ma bonne fée ! C’est grâce à elle que j’ai mis les pieds dans les cosmétiques japonais, et c’est du coup à travers elle que j’ai eu pour la première fois une belle peau. Les points noirs, c’est un peu un gros problème, même si je ne fais pas une fixette là dessus, ça ne m’enchante pas non plus…

Comment c’est donc que ça se présente ?

La boite renferme des disques très fins, avec une petite pince type pince à épiler pour les prélever. La boite contient aussi un peu de produit pour que les disques restent imbibés. Pour ma part, pas de bol : le liquide s’était renversé durant le transport… Les disques sont cependant bien chargés en produits, et malgré plusieurs mois, n’ont absolument pas séchés !

Comment c’est donc que ça s’utilise ?

Il suffit de prélever un disque avec la pince, de l’étirer un peu et de le placer sur le nez. En cas de nez très encrassé, on peut même superposer deux disques (et j’avoue qu’au début je le faisais, maintenant je n’ai plus besoin que d’un seul disque en entretien) Il faut simplement veiller à ne pas laisser totalement sécher le disque, les impuretés sont plus faciles à retirer lorsque le disque est totalement sec (en général je laisse 10 à 15 minutes)

L’instant glamour !

          J’utilise un tire-comédons pour plus d’efficacité (mais je compte en changer car je n’aime pas trop la forme de celui ci) Voilà toutes les cochoncetés que j’ai récupéré avec, et je suis sûre que j’aurais pu en retirer autant si j’avais poursuivi !

          Comme j’avais oublié de faire une photo avant, j’ai pris une photo que j’avais faite visage nu pour mon maquillage brun et prune : on voit quand même que le nez est bien lisse après, moins granuleux et plus net !

          Je vous invite aussi à lire la revue de Sasha, beaucoup plus complète que la mienne ! Les nouveaux disques ont la forme du nez, et sont plus faciles à utiliser car ils ont la bonne forme. J’attends de finir les miens pour les acheter ;p

Ma note : 8/10

Les + :

  • l’efficacité !
  • la facilité d’utilisation
  • le nombre d’utilisations est important

Les – :

  • le prix peut paraître un poil élevé (mais ça dure longtemps, donc l’investissement vaut le coup)
  • la forme des anciens disques, qu’il faut étirer

Prix : 21,99$ (pour les nouveaux masques) sur Wishtrend

          L’important est bien sûr d’avoir une routine irréprochable, avec démaquillage le soir, et nettoyage matin et soir, car une peau sale = pores encrassés ! En tout cas je n’ai jamais eu cette efficacité avec des produits occidentaux, et ne regrette absolument pas ma conversion au layering japonais, et même si parfois je lui fais un peu des écarts… J’y reviens toujours !