Haul de printemps chez Dm

          Je sais bien qu’on peut rêver et que le printemps ne va pas encore montrer le bout de son nez en Lorraine (quand ton père habite dans le sud où c’est DÉJÀ le printemps, ça fait mal, snif) mais j’ai profité du passage de ma meilleure amie pour deux petits jours afin de l’emmener chez Dm, histoire de lui faire découvrir… et qu’elle craque sa carte bleue autant que moi ! *rire machiavélique*

          Pour cette virée-ci, j’ai décidé de passer d’abord par le site Dm pour traduire certains produits qui me tentaient, comme ceux de la gamme Alverde, qui tend à des cosmétiques plus « propres » (ce n’est pas du bio, mais les compositions sont safe et de très bonne qualité)
          Comme Dm est aussi moins cher pour pas mal de produits du quotidien, j’ai aussi fait une razzia d’assouplissant pour lessive, savon liquide pour les mains, barres de massepain (yummy !), mélanges de fruits secs et graines (4,95€ les 500g, contre presque 3,50€ les 200g dans mon Super U…) et d’autres choses pas intéressantes pour vous. C’est pourquoi on va parler makeup et soin !

          Ebelin  kit pinceau de voyage : LA bonne trouvaille ! Un petit pinceau, avec 4 embouts différents (pour liner, creux de paupière…) parfait pour emmener en vacances, surtout qu’ils sont présentés dans une petite pochette transparente. A prix tout doux bien sûr !

Prix : 3,45€

          Ebelin pinceau blush : le mien ne me satisfait plus trop, enfin si je l’adore, mais pour certains blushs, je ne le trouve pas terrible pour appliquer la matière… Je me retrouve un peu poupée rousse ou au contraire fantomatique ! Du coup je voulais un pinceau plus spécifique, et vu que j’adore la gamme pro d’Ebelin… (la marque « bas de gamme » est à ch*** par contre : les poils synthétiques sont épais comme du crin de cheval et durs ! mais durs !)

Prix : 3,95€

          Ebelin pinceau estompeur : je n’avais que deux pinceaux estompeurs de Sephora, que j’aime beaucoup, mais c’est clairement peu quand on fait un maquillage chargé. Il m’en fallait donc d’autres, celui est parfait : fluffy mais dense, un peu plus que les Sephora, bref je l’aime !

Prix : 2,95€

          Ebelin pince à épiler : j’en avais besoin d’une, elle était choupi en rose, il n’en fallait pas plus pour qu’elle soit mienne.

Prix : 1,95€

          Ebelin patchs maquillage : sous ce nom bizarre se cachent des patchs en silicone, lavables et réutilisables, à appliquer sous l’œil, pour éviter les chutes lors d’un maquillage chargé. Pas encore testé, mais moi qui préfère faire mon teint avant mes yeux (j’arrive pas le contraire, je ne sais pas pourquoi), ca va être la révolution dans la salle de bain ! On peut aussi les mettre au frais pour un effet décongestionnant.

Prix : 1,95€

          Alverde spray fixateur de maquillage : ce spray contient des extraits de kiwi, du calendula et de l’ananas, mais aussi de la caféine. Il me faisait envie, je n’avais pas de spray fixateur, voilà, voilà… *ne sait pas résister*

Prix : 2,95€

          Catrice mascara Glamour Doll : mon mascara de tous les jours. Je l’adore, il sépare bien les cils, le noir est portable aussi bien de jour comme de nuit si on superpose bien les couches, il allonge les cils, bref le mien est presque vide, il m’en fallait un autre ABSOLUMENT.

Prix : 3,95€

          Catrice crayon highlighter pour sourcils : je suis dingue de mes sourcils, et je ne peux pas vivre si je ne les ai pas maquillés (enfin, j’entends quand j’ai le visage et les yeux maquillés) Avec ce produit je me sens très ricaine, car elles adoooorent foutre du correcteur pour réhausser leurs sourcils ! Celui-ci est parfait également dans la muqueuse (bien qu’un poil irisé)

Prix : 3,25€

          Alverde mascara pour cils fatigués : j’avais envie de prendre soin de mes cils, pas qu’ils soient en mauvaise santé, mais je ne sais pas, il me fallait un truc en plus dans ma routine. Genre, elle est pas assez compliquée à la base ;p Une cure ne pourra leur faire que du bien !

Prix : 3,95€

          Alverde sérum booster pour la pousse des cils : là on est sur un soin plus spécifique pour la pousse, en complément du mascara ci-dessus. Pourquoi ? Parce que plus jeune j’ai coupé la pointe de mes cils gauches pour : 1) voir si ça faisait mal (la réponse est : non) 2) voir si ça repoussait. Ben faut constater que pas beaucoup, et du coup ils sont plus courts à gauche qu’à droite. Le sérum ne fonctionne pas chez tout le monde, j’en ai conscience, mais je me dis qu’au pire si ça ne me fait rien, je ne me serais pas ruinée.

Prix : 4,95€

           Catrice mascara transparent : mon gel à sourcils préféré, je l’adore, et il commençait à se faire vide dans le packaging. Et c’est mort, je refuse de ne pas en avoir un d’avance à la maison.

Prix : 2,95€

          Catrice liner liquide feutre : mon eye-liner habituel, qui vient de rendre l’âme après plusieurs années (oui, oui, bien deux ans je crois) de bons et loyaux services. Du coup, je le remplace illico, car j’aime son trait moyen à épais, parfait pour les looks sixties…

Prix : 3,45€

          Catrice ultra fine liner waterproof : … Mais du coup j’ai aussi investi dans un liner embout pinceau cet fois, ultra fin et waterproof à fond (je le jure par le swatch sur le dos de ma main qui a résisté à plusieurs lavages à l’eau et au savon avant que je le démaquille) pour les looks plus précis ou plus simples comme pour le boulot.

Prix : 3,25€

          Catrice base pour yeux : je la croyais teintée, type paintpot de Mac. Ce n’est pas le cas, elle est un peu pâteuse, par contre elle semble bien costaud. Même si elle ne remplacera pas ma Too Faced adorée, ça fera l’affaire pour les maquillages quotidiens sans que je m’inquiète de voir le pot se vider (de toute façon y en a pour 10 ans vu qu’on en met tellement peu…)

Prix : 3,95€

          Catrice palette Absolute Bright : fan de leur palette Absolute Nude, j’ai mêêêeeeme pas réfléchi 3 secondes avant de la mettre au panier. Des couleurs claires et pastels, qui s’associeront bien avec mes autres ombres à paupières, et qui seront bien pour les makeup les matins de flemme pour aller bosser.

Prix : 4,95€

          Balea spray thermofixant : j’attends beaucoup de ce petit spray qui est censé s’activer au contact de la chaleur et fixer la coiffure. J’espère qu’il tiendra ses promesses, pour pouvoir fixer mes boucles quand je les fais au lisseur. Wait and see !

Prix : 1,95€

          Alverde spray hydratant aloé et hibiscus : un spray hydratant bi-phasé, que je pensais utiliser sur cheveux secs pour donner du ressort à mes boucles le matin, mais il semble aussi plutôt efficace pour dompter les frisottis quand je laisse sécher mes cheveux au naturel (premier test en condition réelle aujourd’hui et j’en suis plutôt contente)

Prix : 2,95€

          Balea shampoing pour cheveux longs : en général j’utilise mon propre shampoing, et là j’ai fait une erreur : je voulais un après-shampoing, et j’ai pas lu la bouteille (blonde, quand tu nous tiens) Agréable, il mousse beaucoup (je n’ai plus l’habitude !) mais se rince facilement sans résidus (normal, pas de silicones) Bonne surprise au final ! En plus phyto-kératine, protéines de blés… Bref, du bon.

Prix : 1,45€ (mais je crois qu’il était en promo)

          Alverde soin SOS boutons : une autre bonne trouvaille de ce haul. Il est agréable, c’est un fluide couleur crème, il pénètre vite, il est bourré d’actifs traitants, et contrairement à un soin que j’avais (le Vichy Hyaluspot pour ne pas le citer) il est bougrement efficace : en une nuit, très nette amélioration sur un énorme bouton, et il a empêché un petit de sortir. Bref, excellent achat.

Prix : 2,95€

          Alverde bain de bouche aux plantes : j’ai des soucis de gencives, et après avoir switché mon dentifrice (Arthrodont ou Elmex je ne sais plus) pour le dentifrice au ratanhia de Weleda que mes gencives adorent, j’ai voulu compléter avec un bain de bouche à base de plantes.

Prix : 2,95€

          Balea soin hydratant sous la douche : principe des laits Nivéa sous la douche, ce soin s’utilise après la douche, on applique, on rince. J’ai aimé la quantité d’huiles utilisées (dès le deuxième ingrédient de la compo) et il sera parfait au sport, où la douche me dessèche à mort (même si c’est moins pire avec mon huile de douche)

Prix : 2,95€

          Balea baume à lèvres à l’amande : je l’avais déjà acheté, il ne quitte plus la poche de ma blouse au travail, j’en ai racheté deux car je suis absolument dingue de son odeur et de son goût d’amande ❤ Il faut que j’y retourne avant que cette édition limitée soit totalement épuisée !

Prix : 0,85€

          P2 gommage mains à l’huile de mangue : la composition est plutôt… pas très propre (silicone, paraffine comme premier ingrédient) par contre elle est plutôt efficace, les mains sont douces et bien gommées, donc bon. Je le garde et je vais l’utiliser, il est plutôt pas mal. De toute façon je ne suis pas une extrémiste du silicone, donc ça ne me gêne qu’à moitié.

Prix : 3,45€

          P2 soin réparateur ongles cassés : ce soin est censé empêcher la cassure de l’ongle d’aller plus loin, en formant une genre de bouclier acrylique. Pas encore testé, mais j’attends beaucoup de ce petit soin, parce que ça m’arrive souvent de casser mon ongle à la base, et de devoir le couper tellement ras que cela fait mal…

Prix : 1,95€

          Balea « brosse » de massage pour cellulite : comme je me masse (ou essaie de me masser…) tous les jours, je me suis dit que ça serait pas mal en complément de mon huile de massage de macadamia enrichie en huiles essentielles que je prépare moi même (l’huile, pas les huiles essentielles, suivez un peu !)

Prix : 2,95€

          Balea serviette microfibre : cette serviette est une TUERIE. Sensation de maille polaire, c’est doux, duveteux, hyper absorbant… Pour preuve, je viens de laisser mes cheveux au naturel pour le séchage, ils sont déjà presque secs, alors qu’il me faut bien 2h supplémentaires en temps normal !

Prix : 6,95€

          Je suis hyper contente de mon haul, très satisfaite des produits que j’ai acheté ET maintenant j’arrête d’acheter sinon mon banquier va me tuer, mon chéri va me tuer, bref tout le monde va me tuer, mais je serais heureuse. Dm me rend heureuse. Mon chéri va vraiment me tuer x__x

Publicités

Shopping chez Dm : Allemagne, mon amour !

          De retour après un peu d’absence (une mégaaa rhino-pharyngite carabinée, de la fatigue, et pas trop le moral sont passés par là) j’ai profité de mon jour de repos hebdomadaire pour faire un truc que toutes les filles adorent : le shopping. Et pour faire mieux : j’ai profité de mon jour de repos hebdomadaire pour faire un truc que tooooutes les frontalières kiffent : faire du shopping en Allemagne dans les magasins Dm !!

          Dm, c’est une chaîne de magasins que l’on trouve en Allemagne, et qui, n’ayons pas peur des mots, tue sa méga race. Chez Dm c’est blindé : de maquillage, de produits de beauté, de produits pour le corps, de produits pour les cheveux, de parfum… Mais c’est aussi blindé de « produits » secs : coton, mouchoirs, produits pour bébés, couches, produits pour la maison, épicerie sèche (riz, céréales, bonbons, chocolat…) bien, mais alors bien moins cher qu’en France ! De grands rayons, des tonnes de produits de tous les côtés, des marques connues (Nivea, Rexona, Dove, Weleda, Neutrogena, Scholl, L’Oréal, Gemey Maybelline…) mais aussi des marques moins connues (Essence, Catrice, Maxfactor…) voir carrément des marques allemandes inconnues au bataillon et pourtant de bonne qualité à en juger les échos que j’en ai (Balea, P2 Cosmetics….)

          Aujourd’hui j’y allais surtout pour du maquillage Catrice, car comme vous l’avez vu ici par exemple, j’utilise beaucoup de leurs produits dans mes maquillages quotidiens, notamment le teint, mais pas que ! Mais je savais aussi que j’allais craquer pour un tas d’autres trucs à tester, des réserves à faire (comme mon déodorant, moitié moins cher qu’en France) et verdict : OUI, ma carte bleue est décédée !! Décédée vous dis-je !! *fière et honteuse à la fois, toute la dualité du signe de la Balance*

          Première étape du shopping : les produits de soins corporels et capillaires. Des réserves de crèmes mains (j’adore cette crème Nivea qui fait un excellent job, 1,95€ contre 3,19€ dans mon Super U de chez moi que je fais les courses), des réserves de déodorants (1,55€ contre 2,95€ en ce moment chez Cora par exemple – d’habitude c’est même plutôt 3,20€… –  m’voyez ?), et puis des essais de la marque Balea qui m’intéressait bien après les bonnes critiques que j’en avais eu : rapport qualité/prix imbattable semble-t-il, et déjà niveau prix, on y est !

          Nivea crème main douceur nourrissante : j’adore cette crème. Mais vraiment. D’ailleurs suivez le lien vers Beauté Test, je ne suis pas la seule à en être ravie ! Ni grasse, ni collante, mais ultra nourrissante et je trouve bien réparatrice, je l’a-do-re. Et vu son mini prix en Allemagne, j’ai stocké ! Faut que je vous fasse un article sur les mains, je ne compte plus les tubes que j’ai… *folie, folie*

Prix : 1,95€

          Rexona Women crystal clear aqua : mon seul déodorant depuis des années. Je suis sèche du début à la fin de la journée, même si l’été, vu que j’hypersue (ouais, ça existe pas comme verbe, mais m’en fout, ça claque), je suis obligée de l’associer à un autre de la gamme (le Maximum Protection confidence, beaucoup moins cher qu’en France lui aussi) Bref, même si j’en avais encore un d’avance, je stocke aussi !

Prix : 1,55€

          Balea crème pour les mains à l’urée : 5% d’urée pour une crème main qui me faisait de l’oeil… Bon, OK, elles me faisaient TOUTES de l’oeil !! Mais je ne pouvais pas tout acheter non plus… Le parfum est sympa et pas trop fort, elle n’est pas grasse du tout, et après une première utilisation, laisse la peau très confortable. Ce qui m’intéresse c’est l’urée qui en plus d’être hydratante est kératolytique : certes avec la concentration qui est là il n’y aura pas de différence flagrante, mais j’espère à terme avoir moins de petits cals !

Prix : 1,15€

          Balea crème lavante miel et lait : je cherche toujours de quoi remplir mon distributeur à savon de la salle de bain, mais je ne suis jamais vraiment satisfaite de mes choix… J’ai décidé de tester cette recharge de 500ml à prix tout doux, il parait qu’elle est top, et puis ce prix… quand on voit les recharges même de marques distributeur à 0,75€ les 250ml, ça donne pas envie de se priver de tester !

Prix : 0,55€

          Balea conditionneur pour cheveux bouclés : joie dans mon cœur ! des soins sans silicone ! Hâte d’être à mon shampoing du dimanche pour tester ces petites merveilles… Je ne sais même pas par quoi commencer en fait, gniiiii *crise* Promesses de boucles parfaites pour celui ci, on va bien voir !

Prix : 1,45€

          Balea crème de soin pour cheveux bouclés : ses promesses : effet antistatique, protection à la chaleur et boucles définies. J’attends de voir ce qu’elle a dans le ventre, mais si elle est aussi géniale qu’elle prétend l’être, je vais très vite retourner vider les stocks !

Prix : 2,95€

          Balea conditionneur à l’huile d’argan : encore un produit qu’il a l’air top. De l’huile d’argan, de la glycérine… Il est fait pour les cheveux abimés, ce qui est mon cas – car même si j’en prends soin, cheveux bouclés + longs = cheveux fragiles. De toute façon je suis constamment à la recherche de LA routine cheveux parfaite, donc il me FAUT tester des nouveaux produits ;p

Prix : 1,45€

          Balea soin gloss traitement intensif 1 minute : un soin qui ravive les cheveux bruns, avec du henné, des filtres UV… Il y a toute une gamme derrière, je vais déjà essayer le soin intensif car mes cheveux en ont besoin et si c’est top, je compte bien acheter l’après-shampoing pour alterner avec ceux que j’ai déjà. Existe aussi pour les cheveux blancs, les cheveux blonds….

Prix : 0,95€

          Deuxième étape du shopping : les produits pour les ongles. J’adooooore les vernis, cela va sans dire, mais je raffole aussi des soins : bases, top coat, sèche-vernis… Petit tour d’horizon du loot !

          Catrice vernis à onglesKitsch Me If You Can est un top coat pailleté rose, trop trop beau ❤ Et il sera parfait posé sur  The Monkey Gets Funky, un beau bois de rose avec des micro paillettes dorées.

Prix : 2,75€

          Essence express dry drop : On va voir si ces petites gouttes seront aussi efficaces que mon Sally Hansen Instant Dry, mais pour le prix, même si ça n’allait pas, je n’aurais pas de regret !

Prix : 1,95€

          Essence vernis colour and go : un beau vernis à micro paillettes violet foncé, hâte de l’essayer !

Prix : 1,55€

          Essie vernis à ongles : Hiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! un vernis Essie ❤ Et oui, les vernis Essie sont 5€ moins cher qu’en France, ce qui les rend très abordables ! Et une bonne alternative quand je ne veux pas commander aux USA (certes un peu moins chers, mais avec les frais de ports…) Celui ci est de la nouvelle collection et c’est For The Twill Of It, un superbe gris à reflets rose.

Prix : 7,95€

          P2 Cosmetics soins : deux petits produits d’une marque allemande propre aux magasins Dm si j’ai bien compris. J’ai pris pour tester un soin pour enlever les cuticules et un soin nourrissant ongles et cuticules.

Prix : 1,85€ et 1,95€

          Troisième et dernière étape : le magnifique loot Catrice, et quelques autres produits d’une marque allemande comme des pinceaux et un dupe de la Beauty Blender, on va voir si elle fait mieux que ma petite éponge Kiko !

          Ebelin pinceaux : j’avais besoin d’agrandir mon cercle de pinceaux car je n’en ai pas beaucoup. Vu que ceux ci avaient des poils plutôt sympas, je vais tester ! J’ai donc pris un pinceau pour le creux de la paupière, un pinceau plat pour la paupière ou le correcteur (qui me servira je pense justement avec un produit Catrice acheté plus bas ;p) et un goupillon pour les sourcils car ma vieille brosse Sephora était totalement destroy (en même temps, elle doit être plus vieille que Gandalf…)

Prix : 1,15€ le goupillon, 2,95€ les pinceaux

          Ebelin éponge oeuf : la dupe de la Beauty Blender ! On va bien voir ce qu’elle a dans le ventre (oui encore une fois, je suis un peu barbare à mes produits ;p) Mais pour le prix aucun regret si elle n’est que moyenne, donc c’est un achat raisonnable ;p

Prix : 2,45€

          Catrice absolute nude palette : vu que je n’avais pas en ma possession la palette Naked, que je cherchais de jolies couleurs nude, j’ai craqué pour cette palette, sachant que les fards à paupières de Catrice sont de bonne qualité, et les couleurs de cette palette sont juste superbes ❤

Prix : 4,95€

          Catrice mascaras : deux nouveaux mascaras, parce que je trouve que je n’en ai jamais assez. Oui, bon, je suis sûre que j’en ai TROP, mais tant pis ! Donc les bébés à m’avoir rejoint : le Better Than False Lashes en noir, et le Lashes To Kill False Lashes en noir. Et comme j’entame mon nouveau, j’ai racheté mon mascara transparent pour les sourcils (qui ne colle pas contrairement à certains, comme le Sephora)

Prix : 4,45€ le Better Than, 3,95€ le Lashes To Kill, et 2,95€ le transparent

          Catrice palette correcteur : MA palette pour un teint top. Déjà le rose pour mes cernes, sous mon anticernes. Ensuite un mélange de vert et de beige pour camoufler mes petits boutons et cicatrices. Et le plus clair en highlighter !

Prix : 3,45€

          Catrice made to stay eyeliner : un eyeline pêche (waterproof siouplait) fait pour la muqueuse, pour les matins où l’on dirait que je sors de Shaun of The Dead, ce qui arrive euh… tous les jours. Vive Catrice de me rendre présentable aux yeux du monde !

Prix : 2,75€

          Catrice highlighter : un pinceau illuminateur, dans la lignée d’une Touche Eclat d’Yves Saint Laurent. Je m’en sers sous le sourcil pour le mettre en valeur, sur le coin externe de l’œil, sur le sillon nasogénien, sur l’arc de cupidon… Bref en touche pour illuminer le visage. Un rachat, encore une fois, je l’aime beaucoup !

Prix : 2,75€

          Catrice poudre : ma poudre Catrice est discontinuée, mais ils l’ont remplacée par une nouvelle, la All Matt Plus Shine Control. Comme d’habitude prise en transparent, je ne pense pas être déçue. Et vu que je m’essaie au contouring, je me suis pris la Sun Glow Matt Bronzing en teinte moyenne.

Prix : 3,45€ et 3,95€

          Catrice camouflage concealer : petite nouveauté de la marque, comme je cherchais justement un anticernes, j’aurais bien pris un Mac ou un Bobbi Brown, mais niveau prix, c’est pas pareil… Vu que d’après le testeur, il a l’air de faire un bon petit job, je lui ai laissé une chance !

Prix : 2,95€

          Catrice sourcils : comme d’habitude, rachat de mon kit sourcil adoré, hein, on change pas une équipe qui gagne ! Et pour changer, j’ai voulu testé un crayon sourcil, je l’ai choisi en teinte Date Wish Ash-Ton, un taupe grisé.

Prix : 3,95€ et 2,45€

          Catrice BB cream : je la trouve top pour tous les jours, et je n’ai pas trouvé chaussures à mon pied dans d’autres marques… Donc rachat !

Prix : 5,95€

          Catrice taille crayon : je dois en avoir 5 à la maison… mais alors aucune idée d’où ! On appelle ça l’organisation M’ssieurs Dames ;p Bon ben… j’en ai racheté un sixième quoi ;p

Prix : 1,95€

          Bon avec tout ça, je vous raconte pas les pleurs de ma carte bleue… Et comme ce n’est pas suffisant, j’ai aussi pris du gel douche pour mon Homme, des bonbons, des barres de chocolat (hmmm *bave*)… Bref un shopping absolument génial, un compte en banque bien délesté (aie aie !) mais après les mauvais jours passés, ce fut un vrai remonte-moral… Reste plus qu’à tout essayer !!

Premier post make up : brun, prune et bronze

          Pour la première fois, je vous propose un petit make up, parce que mes premières amours avant les cosmétiques, c’était le maquillage ! Il faudra faire avec la tête de zombie du réveil par contre, c’est comme ça, c’est 100% naturel !

          J’ai eu envie d’utiliser une palette que j’ai acheté il y a pfffiou deux ans ? avec des fards très sympa, mais au final que je n’avais pas trop utilisé (un grand oui aux achats compulsifs !) Bon allez, je vous laisse avec ma sale tronche avant ;p (bon, la tronche après c’est un peu mieux !)

(oui, je souris pas, m’en fooous <3)

          Première étape : sortir le matos. Oui, y en a. C’est là qu’on sent que c’est les grands travaux, et que la lutte va être longue. Oh ooooui, la lutte sera longue !!

Pour les couleurs :

  • Balloon est un taupe irisé avec des reflets argents prononcés mais pas trop.
  • Pink Raspberry est un beau prune foncé légèrement irisé, avec un fini satiné.
  • Lovey Dovey est un fard brun foncé mais bourré de micropaillettes dorées, avec un fini irisé (les paillettes savent rester discrètes)
  • Candy Rose est un fard irisé rose bonbon avec des reflets pêche et des paillettes dorées.
  • Moonstar est un fard pailleté gris argent, presque blanc, méga lumineux.
  • Vanilla est un fard mat, de couleur beige clair, quasiment de la couleur de ma peau.

(j’ai oublié de photographier Pink Raspberry à part, il est sur la première photo)

          D’abord, je commence par appliquer en premier la base Shadow Insurance sur toute la paupières, quasiment jusqu’au sourcil. Elle permettra de fixer le maquillage.

          Je pose Balloon (ou un fard équivalent, faites avec ce que vous avez !) sur l’ensemble de la paupière mobile, en dépassant du pli de la paupière (il faut que ça se voit quand on regarde droit devant dans le miroir) et avec un pinceau fin, j’en met aussi sous le ras des cils inférieurs.

          Avec Pink Raspberry, je dessine un « V » qui part du tiers externe de l’oeil et remonte pour se placer juste dans le creux de la paupière. Avec un pinceau bien fluffy, j’estompe le haut qu’il n’y ai pas de démarcation, et avec un pinceau fin, j’en mets un peu au tiers externe du ras de cils inférieur.

           Je marque un peu plus le creux de la paupière avec Lovey Dovey, ça doit se démarquer quand on regarde bien devant soi, mais pas faire un grooos placard. Pareil que le fard prune, j’en mets une pointe au coin externe en dessous.

          Je termine avec un peu de Vanilla sous l’arcade sourcilière pour éclairer et fondre les précédents fards (que ça soit fondu, et pas une ligne toute moche), un peu de Candy Rose sur le centre de la paupière mobile (au niveau du bombé de l’oeil) et un peu de Moonstar au coin interne pour éclairer le regard.

          Je finis avec un trait d’eyeliner bronze, un trait de crayon bronze lui aussi, mais dans la muqueuse (non, ce n’est pas barbare !) et bien sûr 25 couches de mascara noir (je plaisante : j’en ai posé que 2 ;p)

          Et voilà le résultat final !

Teint

Catrice base Prime and Fine Smoothing Refiner
Catrice fond de teint fluide Photo Finish 18h Liquid Foundation 010 Sand Beige
Avène stick correcteur corail
Catrice correcteur Allround Concealer
Yves Saint Laurent Touche Eclat n°1.5
Catrice poudre compacte Skin Finish 010 Transparent (discontinué)
Guerlain Terra Inca poudre sublimatrice (discontinué)
Guerlain Terracotta poudre bronzante n°00
Catrice blush Defining Blush 040 Think Pink

Yeux

Too Faced base Shadow Insurance Anti-crease Eye Shadow Primer
Frontcover The Baked Powder Collection fards Balloon et Moonstar (discontinué)
Too Faced Shadow BonBons fards Lovey Dovey, Vanilla et Candy Rose
Pupa fard Dual Purpose Luminys 02 Pink Raspberry
Kiko khôl kajal noir
Make Up For Ever crayon Aqua Eyes Bronze Green 5L
Catrice gel Eye Liner 040 Sherlock & Khaki Holmes (discontinué)
Too Faced mascara LashGasm noir
Catrice set Eyebrow 010
Catrice mascara Lash and Brow Designer transparent

Lèvres

Essence gloss XXL Shine 07 Big Night Out

Epilation et maquillage pour des sourcils au poil

          J’assume ce jeu de mot débile et vais vous parler aujourd’hui de ma routine pour avoir des sourcils au top. Car autant je peux être cool sur beaucoup de choses, autant je déteste avoir des sourcils en friche ! (ce fut un calvaire de les laisser ainsi en attendant de pouvoir faire les photos ;p)

          Je suis complexée par beaucoup de choses chez moi, mais je reconnais avoir la chance d’avoir de jolis sourcils : leur ligne a quasiment peu été touchée depuis l’âge de 14 ans où j’ai commencé ma première épilation (si certaines se souviennent de ce magazine, merci à Miss Starclub, un de leur article a motivé ma mère à me laisser faire !)

          Pour épiler et mettre en beauté vos sourcils, ce que je crois est important (je ne supporte pas de ne pas les avoir maquillés, je me sens nue sinon) vous aurez besoin :

Etape 1 : les bases

          Il y a quelques règles à savoir avant de débuter avec ses sourcils. Premièrement, on n’épile que l’intérieur de sa ligne (ce qui est sur la paupière) et jamais l’extérieur de la ligne (sur le front) Il peut y avoir des exceptions bien sûr, en cas de sourcils à la Emmanuel Chain, mais dans l’ensemble mieux vaut éviter si l’on veut garder une ligne naturelle. Si vous avez comme moi un ou deux poils sur les tempes, on peut bien sûr les épiler, mais on évitera de trop toucher à sa ligne principale.

          Deuxièmement, on se regarde bien dans le miroir avant de commencer pour déterminer les points phares du sourcil, comme indiqué sur mon magnifique montage photoshop :

          On utilise un pinceau, un crayon ou une règle pour trouver ses propres lignes. Comme on peut le voir, mon arche n’est pas tout à fait alignée, mais ce n’est pas bien grave : si votre ligne est comme la mienne plutôt marquée, il vaut mieux la suivre, si elle l’est moins, on se servira de ce guide pour savoir qu’il ne faut pas épiler ni trop ni trop haut (puisqu’après le sourcil redescend)

          Troisièmement, que je ne fais pas parce que je n’ai pas besoin de retoucher ma ligne, ce n’est que de l’entretien, mais pour les noobs cela peut être utile : un crayon blanc peut vous servir à masquer les poils que vous souhaitez faire disparaître, ce qui vous permettra AVANT  d’épiler de voir si la ligne que vous allez faire vous conviendra. Si ça ne va pas : on démaquille et on recommence ! (moins risqué que de s’y lancer à l’arrache)

Etape 2 : l’épilation

          A ce stade, le but est de défricher les poils qui n’ont rien à foutre là et qui gâchent nos yeux de biche (allez, faut bien se lancer des fleurs un peu, ça fait du bien au moral) Suivez vos indications au crayon si vous l’avez utilisé, et n’épilez que les poils qui sortent de la ligne du sourcil. Il vaut mieux commencer en épilant peu, quitte à recommencer, que d’épiler trop d’un coup.

          Tout de suite, on voit plus clair !

          Vous pouvez choisir d’en rester là, ou tenter d’aller plus loin si vous vous sentez. De toute façon, à moins d’avoir beaucoup trop épilé vos sourcils par le passé, et auquel cas ils peuvent ne plus pousser, vous ne risquez pas grand chose et pour ma part je trouve que ça allège et agrandit le regard.

          On commence donc par brosser les sourcils vers le haut, et avec le petit ciseau on vient couper ce qui dépasse de la ligne. On y va doucement hein, on ne vous demande pas de vous la jouer Edward aux mains d’argents, mais juste de couper par ci, par là, ce qui dépasse.

          Une fois que c’est fait, on brosse cette fois les sourcils vers le bas et on recommence l’opération, toujours délicatement ! Je n’hésite pas à le faire en 6 ou 7 fois, pour être sûre de ne pas me louper : je coupe deux poils, je brosse, je re-coupe 2 poils, et ainsi de suite.

          Tadaaaa !!!! Vous pouvez maintenant observer votre nouveau regard, parce que oui, je n’ai pas peur des mots, s’épiler les sourcils, ça change tout !!

Etape 3 : le maquillage

          Pour certaines, il sera superflu, surtout si vous ne vous maquillez jamais. Si je ne suis pas maquillée, je ne m’en soucie pas : ils vont bien avec mon visage nu. Par contre, si vous vous maquillez, un sourcil dessiné CHANGE TOUT. Oui, tout. Il définit le visage, harmonise les traits, bref, c’est un peu selon moi incontournable, même si on se contente de crème teintée, d’un peu de blush et de mascara (bon, et d’anticernes, surtout si comme moi vous êtes toujours en train d’écrire vos articles à 1h du matin…)

          Comme annoté sur ma superbe photo pleine de cernes (ah ah), on commence par mettre la couleur la plus claire, sur l’ensemble du sourcil. On ne commence pas par contre par la tête du sourcil, qui est toujours plus claire : on fait donc le milieu, puis la queue du sourcil, et on finit par la tête avec ce qui reste sur le pinceau. Cela permet d’avoir un sourcil naturel. On finit avec un peu de couleur foncée qu’on applique sur le dernier tiers, de l’arche à la fin du sourcil, pour lui donner un peu plus de « corps ».

          C’est aussi là que vous allez tricher et étendre votre ligne de sourcil si elle est trop courte : commencer d’abord avec la couleur claire pour ne pas vous louper, et donnez un peu de volume avec la couleur plus foncée sans trop charger pour que cela reste naturel (sauf si vous vous la jouez Let me be a Drag Queen, auquel cas foncez !) Il suffit ensuite de finir avec un peu de mascara transparent pour discipliner tout ça.

          Et voilà le résultat !          Vous n’êtes bien sûres pas obligées de suivre chaque étape, libre à vous de faire en fonction de vos habitudes, votre dextérité et votre maquillage (ou son absence) Mais un sourcil redéfini et maquillé est toujours votre meilleure option pour agrandir le regard et donner 10 ans de moins ! (bon et si vous avez des cernes : 5 ans seulement. Désolée, les miracles n’existent pas !)

J’ai testé… La Cire Précision et Soin Veet

          Il est rare que je me laisse influencer par des publicités à la télé. Déjà je la regarde peu (elle sert surtout aux DVDs et consoles) mais aussi je préfère en général rester fidèle aux marques que je connais bien.

           J’ai plusieurs graals dans la vie. Il y a d’abord la crème mains parfaite (challenge accepted : je n’ai pas encore réussi cela dit) Il y a aussi la cire parfaite. Je ne parlerai pas ici de la cire pour corps, elle fera l’objet d’un autre article. Aujourd’hui je vais parler de cire visage.

           J’avais l’habitude de m’épiler au caramel, à l’orientale, j’en étais contente pour la moustache, mais pour les sourcils : pas assez précis, trop collant… Bien sûr la pince à épiler est une valeur sûre pour les « gros » poils, mais pour le fin duvet que j’avais, je ne trouvais jamais le résultat nickel.

           J’ai donc investi dans la Cire Précision et Soin de Veet. Alors oui, j’appelle ça un investissement, parce que j’avoue que les 11€ que coûte le bordel, ça m’est un peu resté en travers de la gorge sur le coup : elle avait intérêt à être d’enfer à ce prix là !

           Veet, j’ai déjà utilisé par le passé, j’avais trouvé certaines choses pas mal mais sans plus (je préfère de loin Nair, j’en reparlerai) J’ai donc vu la pub à la télé, et je me suis d’abord renseignée sur le net. Des avis divergents, mais pour la plupart ca s’avérait un bon produit. Un blog (dont je ne me rappelle plus le nom, heureusement pour elle !) a fini de me convaincre : photos à l’appui, je trouvais ses sourcils top moumoute, donc j’ai investi.

           Grand mal m’en a pris !

           La cire se présente comme un dispositif avec deux tubes en un. D’un côté on trouve la cire, à réchauffer dans un verre d’eau tiède, et réputée très efficace (il paraît…), rinçable à l’eau. De l’autre une crème apaisante à l’aloé vera pour hydrater la zone après l’épilation. Et c’est bien là la seule chose correcte de ce produit.

           Parce que pour épiler mes sourcils – ca fait quand même 15 ans que je les épile, donc je n’ai pas les sourcils en friche, ca aurait dû être du gâteau – et bien j’ai mis pas loin de 40min. Pour trois poils noirs et un duvet blond. Que j’ai fini à la pince à épiler. EPIC FAIL.

           J’ai d’abord supposé ne pas en avoir mis assez, puis au contraire d’en avoir trop mis. Ensuite de ne pas l’avoir chauffé assez, et j’ai fini par la mettre dans une tasse avec de l’eau sortant de la bouilloire, donc TRÈS chaude (pas de brûlures, la cire ne semble pas surchauffer) mais même résultat. Autrement dit : 250 passages sur un duvet blond pour arriver à l’éliminer. Le duvet était pourtant long, il n’y avait aucune raison que ça ne fonctionne pas. Pour les gros poils, impossible, j’ai dû les enlever à la pince.

           Le pire du pire a été la moustache : la catastrophe du siècle. J’ai mis un temps infini (bien plus longtemps que pour les sourcils, c’est dire !) pour enlever un fin duvet brun très long. Avec en plus l’inconvénient de réchauffer la cire toutes les 2-3min car elle devenait moins efficace en refroidissant. J’ai carrément fini par la laisser en permanence dans l’eau chaude entre 2 applications.

(oui, désolée, elle est un peu floue, je n’arrivai pas à mieux !)

           J’ai réussi tant bien que mal à finir cette opération laborieuse, en éliminant la moustache presque en entier (j’avoue que j’en en avais tellement marre que j’ai laissé du duvet par endroits) Quant au duvet du sourcil, j’ai bien réussi à l’enlever et le résultat est propre, mais cela ne vaut ni les 11€ ni le temps passé.

Ma note : 2/10

Les + :

  • la crème apaisante à l’aloé vera
  • rinçable à l’eau
  • le bâtonnet pour l’application précise sur le sourcil

Les – :

  • le prix élevé
  • non efficace sur poils très fins et/ou très épais
  • refroidit très vite
  • la crème dure moins longtemps que la cire (j’ai déjà vidé une bonne partie du tube)

Prix : entre 9 et 11€ suivant les grandes surfaces

           La seule chose correcte est la crème apaisante post épilation, mais pour le prix, cela fait cher l’aloé vera ! Déçue aussi de toutes les bloggueuses qui vous disent « oui oui, c’est top, je l’ai adopté ! », alors qu’en petites lignes on peut lire billet sponsorisé et se poser des questions sur leur soi-disant avis… C’est donc une totale déception, je ne rachèterai pas ce produit. Je compte le finir comme je peux, pour ne pas gâcher, mais c’est clairement le fail de l’année 2013 pour moi !